L’ex-lanceur Tom Seaver, membre du Temple de la renommée et vedette du «miracle» des Mets lors de la conquête de la Série mondiale en 1969.

L'ex-lanceur étoile Tom Seaver atteint de démence

NEW YORK — L’ex-lanceur Tom Seaver, membre du Temple de la renommée et vedette du «miracle» des Mets lors de la conquête de la Série mondiale en 1969, a reçu un diagnostic de démence à 74 ans.

Sa famille en a fait l’annonce, jeudi, et a déclaré que Seaver se retirait de la vie publique. Il continuera de travailler aux Vignobles Seaver, fondés par l’ancien joueur et son épouse Nancy en 2002 dans la région de Calistoga en Californie.

La maladie de Lyme lui a été diagnostiquée en 1991. Cette maladie est réapparue en 2012 et a entraîné la paralysie de Bell et une perte de mémoire, avait rapporté le New York Daily News en 2013.

«Il sera toujours le cœur et l’âme des Mets, la référence de tous les Mets. Cela me brise le cœur», a confié sur Twitter l’ancien receveur des Mets, Mike Piazza, membre du Temple de la renommée.

Seaver a limité ses apparitions publiques ces dernières années. Il n’a pas assisté au dîner de l’Association des chroniqueurs de baseball des États-Unis en janvier, au cours duquel les membres de l’équipe de 1969 ont été honorés à l’occasion du 50e anniversaire de ce qui est toujours considéré comme l’un des championnats les plus inattendus du baseball.

Lauréat à trois reprises du trophée Cy Young et recrue de l’année en 1967, Seaver a compilé un palmarès de 311-205 avec une moyenne de 2,86, il a enregistré 3640 retraits au bâton et a signé 61 blanchissages de 1967 à 1986.

Vainqueur de 20 victoires ou plus à cinq reprises, Seaver a été élu au Temple de la renommée en 1992 lorsqu’il a recueilli 425 des 430 votes, soit un record à l’époque de 98,84 %. Ce résultat a été surpassé en 2016 par Ken Griffey fils et cette année par Mariano Rivera, un premier choix unanime.

Seaver a joué pour les Mets de 1967 à 1977, date à laquelle il a été échangé aux Reds de Cincinnati après une prise de bec publique avec le président des Mets, Donald Grant, au sujet du souhait du joueur d’obtenir un nouveau contrat.

En juin 1978, il a lancé son seul match sans point ni coup sûr pour les Reds contre les Cardinals de St. Louis et il a été échangé de nouveau à New York à l’issue de la saison 1982. Mais le directeur général des Mets, Frank Cashen, a commis une erreur en laissant Seaver à l’écart de sa liste de 26 joueurs protégés. En janvier 1984, Seaver a été réclamé par les White Sox de Chicago à titre de compensation pour la perte du lanceur Dennis Lamp à Toronto.