Lewis Hamilton s’élancera de la cinquième place, dimanche, après une décevante séance de qualifications.

Lewis Hamilton s’élancera en cinquième position au GP des États-Unis

AUSTIN, Texas — Le départ de Lewis Hamilton au Grand Prix des États-Unis ne sera pas idéal. Sa position dans la course au championnat des pilotes de la Formule 1 n’est toutefois pas en danger.

Le pilote de l’écurie Mercedes s’élancera de la cinquième place, dimanche, après une décevante séance de qualifications. Son coéquipier Valtteri Bottas a quant à lui causé une surprise en décrochant la pole grâce à un tour record sur le circuit des Amériques.

Hamilton a remporté le Grand Prix des États-Unis à cinq reprises depuis 2012, mais aucune de ces victoires n’est survenue alors qu’il partait plus loin que sur la première ligne.

Le Britannique sera donc à la poursuite de Bottas, mais une huitième place ou mieux lui conférerait un sixième titre de champion du monde en F1. Hamilton n’a terminé plus bas que le neuvième échelon cette saison.

«Ça n’a rien à voir avec la voiture, mais bien avec moi, a dit Hamilton après les qualifications. Je n’a simplement pas effectué de bons tours. La voiture était assez bonne pour se retrouver sur la première ligne. Je devrai rectifier le tir demain.»

Bottas doit pour sa part absolument gagner pour conserver ses chances de remporter le titre et il est le seul pilote mathématiquement capable de devancer Hamilton au classement. Le Finlandais s’attend à ce que son coéquipier vise la victoire.

«De ce que je sais de lui, il va se battre durement. Lewis déteste perdre et il veut gagner comme nous, a déclaré Bottas. Il n’a pas besoin de beaucoup de points et il voudra remporter le championnat des pilotes d’une belle façon. Je vais essayer de retarder ses célébrations.»

Bottas a signé une 11e pole en carrière grâce à un chrono record de 1 minute 32,029 secondes. Sebastian Vettel, de Ferrari, l’accompagnera sur la première ligne de la grille de départ.

Max Verstappen, de Red Bull, a pris le troisième rang des qualifications, devant Charles Leclerc, de Ferrari. Leclerc a dû remettre son ancien moteur dans sa voiture en raison d’un problème mécanique lors de la troisième séance d’essais, samedi.

Le pilote québécois Lance Stroll, de Racing Point, a été éliminé lors du deuxième segment des qualifications et s’est classé 14e.

«Le premier segment s’est bien déroulé, mais j’ai eu de la difficulté au premier virage dans le deuxième segment. Ça m’a retardé pour le reste de tour, ce qui est dommage, a affirmé Stroll. J’aurais aimé être dans le top-10 parce que je crois que nous méritions ce genre de performance. J’espère pouvoir gagner quelques places demain et obtenir des points.»