Malgré tous leurs efforts, les Faucons de Lévis-Lauzon se sont inclinés samedi 51-34 face aux Cougars du Collège Champlain de Lennoxville. Le porteur de ballon Vincent Breton-Robert (22) a inscrit deux touchés dans la défaite.

Lévis contre le Vieux, Garneau en vacances

Pendant que Lévis-Lauzon se prépare à affronter le Vieux-Montréal en quarts de finale et que Notre-Dame-de-Foy profite d'une semaine de repos, Garneau réfléchit déjà à la prochaine saison.
C'était la dernière tranche du calendrier régulier, en football de première division collégiale. Un revers de 28-23 contre leurs voisins du Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy (7-3), vendredi soir, a scellé l'issue de la campagne des Élans de Garneau (3-7). Les perdants n'ont quand même pas abandonné, eux qui tiraient de l'arrière 21-2 à la demie.
Première année à la barre pour l'entraîneur Claude Juneau fils, première exclusion des éliminatoires pour l'équipe depuis 2006. Les Élans ont gagné le Bol d'or, championnat québécois de la catégorie, en 2011.
Samedi après-midi, les Faucons de Lévis-Lauzon (4-6) se sont inclinés 51-34 devant les Cougars du Collège Champlain de Lennoxville (6-4). Pour espérer grimper d'un échelon au classement et accueillir un match de séries à Lévis, les Faucons devaient gagner par 27 points ou plus. Le receveur Antoine Mailhot s'est distingué avec 184 verges de gains et un touché, tandis que le quart Francis Bois a vu 23 de ses 40 tirs être captés pour 370 verges et quatre majeurs.
«Notre défensive ne s'est pas présentée», a déploré le pilote Richard Savoie. L'attaque lévisienne a inscrit 33 points ou mieux à ses cinq dernières sorties, mais samedi encore, la défensive a alloué plus de 600 verges par la passe aux Cougars.
«Je préfère une contreperformance dans un match qui a plus ou moins d'impact comme aujourd'hui [samedi] que dans un match sans lendemain, comme la semaine prochaine. Ça nous a montré les choses qu'on doit corriger», constate Savoie. 
«Bien négligés»
Le patron estime que ses Faucons partiront «bien négligés» face aux Spartiates du Vieux-Montréal (7-3), eux-mêmes vaincus 23-16 par les Cheetahs de Vanier (9-1), samedi soir. «Mais on est bien dans ce rôle-là», assure celui qui mène sa troupe en ronde d'après-saison pour la première fois depuis leur accession à la première division, en 2012. L'an dernier, Vieux-Montréal a été finaliste déçu contre Lennox.
De son côté, le Notre-Dame bénéficie de sa position en tête de la section Nord-Est pour accéder directement aux demi-finales, le 8 novembre. Les protégés de l'entraîneur Marc-André Dion auront l'avantage du terrain pour cette rencontre disputée au Séminaire Saint-François, à Saint-Augustin-de-Desmaures. Le CNDF aussi a été promu en 2012.