L’un des joyaux des clubs-école des Blue Jays de Toronto, Vladimir Guerrero fils devrait rater les trois prochaines semaines d’activité à la suite d’une élongation de grade 1 de l’oblique gauche.

L’espoir des Blue Jays Vladimir Guerrero fils sera absent pendant trois semaines

FORT MYERS, Fla. — Tout indique que Vladimir Guerrero fils ne réussira pas, en 2019, à survolter le Stade olympique comme ce fut le cas l’année dernière.

L’un des joyaux des clubs-école des Blue Jays de Toronto, Guerrero fils devrait rater les trois prochaines semaines d’activité à la suite d’une élongation de grade 1 de l’oblique gauche.

La direction des Blue Jays a annoncé la blessure dimanche matin.

Le directeur général Ross Atkins a précisé que le joueur de troisième but de 19 ans, le fils de l’ancien des Expos Vladimir Guerrero, s’est blessé vendredi lors d’un match préparatoire contre les Pirates de Pittsburgh.

La période d’inactivité estimée couvrirait le reste du calendrier préparatoire, les deux duels contre les Brewers de Milwaukee les 25 et 26 mars à Montréal - où Guerrero fils a vu le jour - ainsi que partie inaugurale de la saison, à domicile, contre les Tigers de Detroit le 28 mars.

Lors du deuxième de deux matchs face aux Cardinals de St. Louis, Guerrero fils avait claqué un retentissant coup de circuit au champ centre gauche après deux retraits en neuvième manche pour donner aux Blue Jays une victoire de 1-0.

Guerrero fils a porté les couleurs de quatre équipes différentes associées aux Blue Jays dans les ligues mineures, et gravi les échelons à une vitesse vertigineuse la saison dernière. Dans la Ligue des recrues et aux niveaux A, AA et AAA, il a affiché une moyenne globale de ,381, avec 20 circuits et 78 points produits en 408 visites au marbre.

Avant qu’il ne se blesse, des informations ont circulé selon lesquelles les Blue Jays laisseraient Guerrero fils dans les ligues mineures pendant les 15 premiers jours de la saison et retarder son début jusqu’au 12 avril. En agissant de la sorte, les Blue Jays repousseraient d’une année complète son admissibilité à l’autonomie, soit à l’issue de la saison 2025.

«Contrôler ce que je peux contrôler et ensuite, travailler fort tous les jours», avait déclaré Guerrero fils avec l’aide d’un interprète, le 18 février, au moment où les Blue Jays tenaient la première journée d’entraînement avec tous leurs joueurs.

«En tirer le meilleur parti possible. Je chercher à devenir meilleur chaque jour et à donner le meilleur de moi-même.»