Le quart Blaine Gabbert a été rappelé en renfort pour la troisième fois cette saison après que Marcus Mariota se soit blessé tard au deuxième quart.

Les Titans ravivent leurs chances en battant les Redskins 25-16

NASHVILLE — Blaine Gabbert a lancé une passe de touché de deux verges à MyCole Pruitt avec 4:30 à faire et les Titans du Tennessee ont ravivé leurs chances de participer aux éliminatoires en battant les Redskins de Washington 25-16, samedi.

Gabbert a été rappelé en renfort pour la troisième fois cette saison après que Marcus Mariota se soit blessé tard au deuxième quart. Gabbert a envoyé une passe de 35 verges vers Taywan Taylor pour amorcer la séquence gagnante, Derrick Henry a obtenu 33 verges de gains en quatre courses et Gabbert a par la suite rejoint Pruitt dans la zone des buts.

Lorsque les membres des médias lui ont demandé s’il s’agissait de la victoire la plus importante de sa carrière de huit ans, Gabbert a répondu: «je ne sais pas». «C’était une belle victoire. Nous avons cependant un match important la semaine prochaine», a-t-il ajouté.

Les Titans (9-6) devront avoir le dessus face à Andrew Luck et les Colts d’Indianapolis et devront croiser les doigts pour que les Ravens de Baltimore et les Steelers de Pittsburgh subissent des défaites pour s’emparer de la dernière place disponible donnant accès aux éliminatoires.

«Le seul scénario sur lequel nous allons vraiment nous préoccuper, ce sera de nous préparer à gagner et c’est tout ce qu’on peut faire présentement», a reconnu l’entraîneur des Titans Mike Vrabel.

Kevin Byard a intercepté la passe de Josh Johson au troisième essai, alors qu’il restait que 1:17 à faire au match. Malcolm Butler a par la suite récupéré une passe alors que le temps venait de s’écouler et a parcouru une distance de 56 verges pour inscrire un dernier touché.

Les Redskins (7-8) ont perdu cinq de leurs six derniers matchs. L’entraîneur de l’équipe Jay Gruden a mentionné qu’il n’y avait pas grand-chose que Johnson aurait pu faire différemment, lui qui a été rappelé en renfort alors qu’il était chez lui encore il y a que quelques semaines.

«Je suis simplement vraiment fier et j’en ai marre de la façon dont ça s’est terminé pour lui ce soir, parce qu’il a vraiment bien joué et il a démontré beaucoup de courage et de leadership durant les dernières semaines, a dit Gruden. Je n’aime pas qu’il soit jugé sur sa seule interception de la soirée et au final, je suis juste vraiment fier de la façon dont il se comporte et dont il gère l’équipe.»

Mariota avait réalisé des gains de 110 verges lorsqu’il a été victime d’un violent sac du quart, avec 48 secondes à écouler à la première demie, de la part de Jonathan Allen. Son épaule et son bras droit, avec lequel il lance, ont été examinés et il a par la suite retraité au vestiaire, étant remplacé par Gabbert. C’est la troisième fois depuis le début de la saison que Mariota doit quitter un match après avoir subi un sac du quart.

Gabbert a récolté 101 verges de gains aériens et Henry a terminé avec un touché en 21 portées et des gains de 84 verges.

Adrian Peterson a parcouru une distance de 119 verges pour les Redskins. C’est la première fois depuis 2015 qu’il dépasse le plateau des 1000 verges et il est devenu le 12e joueur de l’histoire de la NFL à avoir parcouru 1000 verges et plus durant huit saisons et plus.

Johnson a lancé une passe de touché et a obtenu des gains de 153 verges par la voie des airs. Dustin Hopkins a réussi trois placements de 50, 40 et 46 verges et les Redskins ont réalisé trois sacs du quart.

Étant le quatrième quart-arrière a être employé par les Redskins cette saison, Johnson a orchestré la deuxième plus longue séquence à l’attaque dans la NFL cette saison, alors qu’il a repris possession du ballon avec 26 secondes à faire au premier quart. Il a par la suite mené les Redskins durant 10:58, alors que le temps était déjà écoulé, gagnant 93 verges en 17 jeux. Johnson a conclu la séquence avec une passe de touché de sept verges à Michael Floyd pour donner lune avance de 10-6 aux siens.