Mark Scheifele a inscrit deux buts, dimanche, dont celui qui a poussé le deuxième match de la série entre les Predators et les Jets en prolongation. Le centre de 25 ans est présentement au premier rang des buteurs des présentes séries, avec huit.

Les succès de Scheifele ne surprennent personne

WINNIPEG — Jacob Trouba a vu Mark Scheifele devenir une super-étoile de plus près que bien d’autres joueurs de la LNH.

Les deux joueurs des Jets de Winnipeg ont amorcé leur carrière dans la LNH en 2013-2014, alors que Trouba avait encore l’étiquette de défenseur d’avenir et que Scheifele était un talentueux centre qui aimait s’attarder sur les complexités du hockey.

C’est la raison pour laquelle Trouba n’est pas surpris des succès de Scheifele depuis le début des séries, lui qui compte huit buts jusqu’à maintenant, un sommet dans la LNH avant les matchs de lundi. C’est un de plus que Jake Guentzel (Pittsburgh), Sidney Crosby (Pittsburgh) et Alexander Ovechkin (Washington).

«Tout le monde sait dans ce vestiaire tout ce dont il est capable», a déclaré Trouba lundi, alors que quelques joueurs des Jets ont rencontré les médias au lendemain de leur défaite de 5-4 en deuxième prolongation, dimanche, contre les Predators de Nashville.

«Je doute que ça surprenne qui que ce soit, a ajouté Trouba. Je ne sais pas ça fait combien d’années qu’il montre qu’il est capable de jouer de cette façon. C’est un joueur des grandes occasions et il possède beaucoup de talent.»

Les joueurs des Jets sont rentrés à Winnipeg à 2h du matin, heure du Manitoba, après avoir divisé les deux premiers matchs de leur série de deuxième tour. Les deux prochaines parties auront lieu mardi (20h) et jeudi au Bell MTS Place, où ils ont gagné leurs 12 dernières rencontres.

Talents de marqueur

Scheifele a marqué deux buts dans chacune des deux rencontres jouées à Nashville. Le patineur originaire de Kitchener a également obtenu une mention d’aide dimanche. En ajoutant sa production offensive lors des cinq matchs de premier tour face à Minnesota, il totalise dix points en sept parties.

Son explosion depuis le début des séries survient après une saison régulière marquée par deux blessures au haut du corps, dont la première qui l’a tenu au rancart pendant presque six semaines. En tout, Scheifele a raté 22 matchs, ce qui ne l’a pas empêché de récolter 60 points en 60 parties.

«Il étudie beaucoup tout ce qui se rattache à la rééducation et pour cette raison, je ne suis pas vraiment surpris de son rendement et de la façon qu’il s’est rétabli», a noté Trouba. «Tout le monde sait à quel point il aime le hockey, et ça explique en partie ce qu’il est.»

Scheifele pivote un trio que complètent l’ailier gauche recrue Kyle Connor et le capitaine Blake Wheeler. «On dirait que plus le moment est important, plus il relève le niveau de son jeu, a déclaré Connor au sujet de son joueur de centre, qui a inscrit sept buts à ses quatre derniers matchs. «Il se présente pour jouer.»

L’entraîneur-chef Paul Maurice note que Scheifele se voit comme un fabricant de jeu, mais il a le talent pour marquer des buts, ajoute Maurice. «Si Mark jouait de façon égoïste, et je ne l’encourage pas à le faire, il pourrait marquer entre 30 et 50 buts par saison. Il a un tir de qualité à ce point.

«Nous le laissons prendre ses propres décisions au niveau de son jeu offensif. Mais on dirait qu’il a changé, dans certaines situations, pour devenir un tireur», a également observé Maurice.