Chase Claypool, qui jouait avec Notre Dame, a été repêché par les Steelers de Pittsburg.
Chase Claypool, qui jouait avec Notre Dame, a été repêché par les Steelers de Pittsburg.

Les Steelers repêchent le Canadien Chase Claypool, un ailier espacé

Les Steelers de Pittsburgh ont été les premiers à repêcher un Canadien cette année, optant pour l’ailier espacé Chase Claypool, qui jouait avec Notre Dame.

Il a mené les Fighting Irish avec 66 attrapés, 1037 verges de cette façon et 13 touchés, la saison dernière.

«Une machine à touchés. Il va bien faire avec Ben Roethlisberger et les autres receveurs de passe des Steelers», a dit sur les ondes d’ESPN Michael Irvin, ancien receveur vedette des Cowboys, intronisé au Panthéon en 2007.

Athlète d’Abbotsford en C.-B., Claypool a été choisi 49e au total, 17e lors du deuxième tour du repêchage de la NFL, vendredi.

«J’ai très hâte de travailler avec lui, a dit le coordonnateur à l’attaque des Steelers Randy Fichtner, au site web de l’équipe. On ne voit pas souvent autant de vitesse chez un joueur de son gabarit (six pieds quatre, 238 livres).

«Il ne rechigne devant rien. Il va bloquer. Il se porte volontaire pour les unités spéciales. Il a des caractéristiques uniques pour sa position.

«C’est un gars qui peut être une menace à la porte des buts. On peut lui confier différentes zones du terrain. Il remporte vraiment beaucoup de batailles à un contre un.»

Les Steelers veulent se redresser après une saison de 8-8. La saison de Rethlisberger a pris fin dès la Semaine 2, quand il a subi une blessure au coude droit.

Pittsburgh souhaite que Claypool soit un complément à JuJu Smith-Schuster.

Le jeu aérien des Steelers a souffert en l’absence de Roethlisberger. Le club a fini 28e de la ligue pour les verges de passes et au même endroit pour les passes de touché, guidés par Mason Rudolph ou Devlin Hodges.

Diontae Johnson, une recrue, a mené les Steelers avec 59 réceptions. Aucun joueur n’a capté plus de cinq passes de touché.

Repêchant au 34e rang, les Colts d’Indianapolis ont misé sur l’ailier espacé Michael Pittman fils, de Southern California.

Fils d’un ancien porteur de ballon dans la NFL, Pittman fils a récolté 1275 verges de réceptions dont 11 touchés, la saison dernière.

Certains voyaient le fiston choisi tard au premier tour; en février, il a réglé l’épreuve du 40 verges en 4,52 secondes.

Pittman père a joué pour l’Arizona, Tampa Bay et Denver, en 11 saisons dans la NFL.

Les Lions de Detroit ont ensuite choisi le demi offensif D’Andre Swift, de l’Université de la Georgie.

Swift a été le deuxième demi offensif à être repêché cette année. Les Chiefs de Kansas City ont conclu la journée de jeudi en misant sur Clyde Edwards-Helaire, de LSU.

Pour les Lions, le choix peut refléter une certaine fragilité perçue chez Kerryon Johnson; à ses deux premières saisons, il a dû rater des matches à cause de blessures.

Les Bengals de Cincinnati ont lancé la séance en optant pour l’ailier espacé Tee Higgins, de Clemson. Il pourra être une cible pour le premier choix au total, Joe Burrow.

Au 43e rang, les Bears ont posé un geste pour corriger une faiblesse, y allant avec Cole Kmet de Notre Dame, un ailier rapproché.

Gaillard de six pieds six et 262 livres, Kmet a obtenu 515 verges de réceptions et six touchés, l’an dernier. En 2019, les ailiers rapprochés des Bears n’ont cumulé que 395 verges.

Deux joueurs de Penn State ont été repêchés en l’espace de neux choix, 38e et 46e: l’ailier défensif Yetur Gross-Matos, par les Panthers, et l’ailier espacé KJ Hamler, par Denver.