Les Stars ont pris les devants 3-1 dans la série demi-finales de l’Association Ouest. La formation texane aura l’occasion d’éliminer l’Avalanche dès lundi.
Les Stars ont pris les devants 3-1 dans la série demi-finales de l’Association Ouest. La formation texane aura l’occasion d’éliminer l’Avalanche dès lundi.

Les Stars poussent l’Avalanche au bord de l’élimination

Associated Press
EDMONTON - Radek Faksa a connu un bon match et les Stars de Dallas se sont approchés à une seule victoire d’une participation en finale de l’Association Ouest pour une première fois depuis 2008.

Faksa a obtenu un but et deux aides et les Stars ont battu l’Avalanche du Colorado 5-4, dimanche soir, dans un affrontement au cours duquel le momentum a basculé à quelques reprises.

«On dirait que quand une équipe marque un but, ça lui donne un regain d’énergie, a expliqué le capitaine des Stars, Jamie Benn. Je ne sais pas pourquoi ça va d’un côté et de l’autre comme ça. Nous devons simplement gérer le momentum comme il vient.»

Les Stars ont pris les devants 3-1 dans cette série demi-finales de l’Association Ouest. La formation texane aura l’occasion d’éliminer l’Avalanche dès lundi.

Les Stars, qui menaient 3-0 en première période avant même que l’Avalanche n’ait décoché un tir au but, ont vu leurs adversaires réduire l’écart à 3-2, mais Roope Hintz a touché la cible au troisième engagement.

Seulement 32 secondes plus tard, le défenseur recrue Cale Makar n’a pas été en mesure de dégager son territoire et la rondelle est revenue devant le gardien Pavel Francouz et l’attaquant des Stars Denis Gurianov a enfilé l’aiguille pour porter le pointage à 5-2.

«Des jeux de la sorte vont se produire pendant un match, pendant une carrière, a indiqué le capitaine de l’Avalanche, Gabriel Landeskog. Cale ne va pas arrêter de jouer de cette façon. Il est fort mentalement. Il est dans cette position pour une raison et il est très bon en séries de la Coupe Stanley pour une raison.»

John Klingberg a récolté un but et une aide pour les Stars.

Valeri Nichushkin, l’ancien des Stars qui n’avait amassé aucun point lors des 11 premiers matchs éliminatoires, a trouvé le fond du filet à deux reprises pour l’Avalanche. Makar et Vladislav Namestnikov ont ajouté un but pour les hommes de Jared Bednar.

«Ils ont été agressifs et ils ont mérité les bonds favorables. En un instant, nous tirions de l’arrière 3-0, a indiqué le joueur de l’Avalanche Nathan MacKinnon. Nous avons été meilleurs plus le match avançait. Nous avons tenté une poussée en troisième période, mais ça ne nous a pas aidés d’avoir un recul si tôt dans le match.»

Makar a réduit l’écart à 3-2 alors qu’il ne restait que 25 secondes à écouler au deuxième vingt, seulement 11 secondes après le début d’un avantage numérique de deux joueurs.

L’Avalanche n’a cependant pas été en mesure de créer l’égalité dans les 84 dernières secondes de la supériorité numérique.

Le gardien des Stars Anton Khudobin, qui n’avait jamais effectué un départ en séries avant cette année, a repoussé 33 rondelles.

Les Stars ont donné le ton quand Klingberg a fait scintiller la lumière rouge dès la septième minute de jeu. Un peu plus de deux minutes plus tard, Faksa a doublé l’avance des siens grâce à un avantage numérique. Jamie Benn a complété la poussée offensive en marquant son quatrième but des séries.

Francouz a été chassé de la rencontre après avoir alloué cinq buts en 26 lancers. En relève, Michael Hutchinson a été parfait devant trois tirs.

MacKinnon a égalé un record d’équipe en vertu d’une séquence de 12 matchs de suite avec au moins un point pour amorcer les séries.