Les sports express

Le Rouge et Or hanté par de vieux démons
Belle bataille, mais vilaine fin de match du Rouge et Or basketball, mercredi soir au PEPS, face aux Highlanders de l'Université de Californie à Riverside. Devant cette formation de la NCAA, les hommes de Jacques Paiement Jr ont baissé pavillon 73-68. Ils menaient pourtant par 13 points vers la fin du deuxième quart et par neuf avec quatre minutes à jouer. Ce match hors concours, le premier en vue de la nouvelle saison, a rappelé de mauvais souvenirs à l'instructeur. «Nos vieux démons sont revenus nous hanter. Les revirements nous ont coûté cher l'an passé, et c'est la même chose ce soir. Nous en avions deux après le premier quart, et on a terminé le match avec 21», a expliqué Paiement dans un communiqué. «On panique, on prend de mauvaises décisions et on manque de discipline quand c'est un peu plus corsé.» Jean-Nicolas Patoine
***
Boulé domine le triathlon de Charlevoix
Alexandre Boulé a remporté le 14e Triathlon de Charlevoix, devançant son plus proche rival par près de sept minutes. Boulé, de Chicoutimi, a arrêté le chronomètre à 2 h 1 m 56 s après 1,5 km de nage, 40 km de vélo et 10 km de course à pied. Derrière lui, Martin Lamontagne-Lacasse (2:08:53, Sherbrooke) et Jonathan Coudé (2:16:47, Rimouski) l'ont accompagné sur le podium de la distance olympique. Dans le volet féminin, la lutte a été un peu plus chaude, Jeanne Mercier (2:26:37, Québec) devançant Nancy Ratté (2:30:29, Lac Kénogami) et Maude Lasalle (2:31:08, Trois-Rivières).  Olivier Bossé
***
Six Russes suspendus
La Fédération russe d'athlétisme, bannie des grandes compétitions internationales depuis novembre 2015, a suspendu mercredi six athlètes ayant raté des contrôles antidopage, dont la vice-championne d'Europe du 3000 m steeple Lyubov Kharlamova. Kharlamova, médaillée d'argent à Barcelone en 2010, a été suspendue deux ans, tout comme Victoria Gurova (triple saut). Zilya Garipova (marche) a écopé d'une seule année, tandis que Yuliya Smirnova (courses de fond), Ivan Khudyakov (haies) et Yekaterina Doseikina (demi-fond) ont été suspendus quatre ans.  AFP