Les sports express

Mancosu sur le terrain malgré sa blessure
Matteo Mancosu s'est blessé en gymnase mardi, lorsqu'il a cogné sa main sur une pièce d'équipement en effectuant un saut.
L'attaquant Matteo Mancosu a subi une légère fracture à la main gauche à l'entraînement a révélé l'Impact de Montréal, mercredi. L'Italien de 32 ans s'est blessé en gymnase mardi, lorsqu'il a cogné sa main sur une pièce d'équipement en effectuant un saut. Il devra porter un plâtre pendant la guérison, mais l'entraîneur adjoint Jason Di Tullio a indiqué que cela ne devrait pas affecter sa disponibilité samedi, quand l'Impact rendra visite au Revolution de la Nouvelle-Angleterre. En 21 matchs cette saison, Mancosu a inscrit seulement quatre buts, dont deux à ses 17 dernières sorties. La saison dernière, il avait marqué trois buts en 15 matchs après son arrivée du Bologne FC en juillet et avait ajouté quatre buts en cinq rencontres lors des séries éliminatoires.  La Presse canadienne
***
Le match Sénégal-Afrique du Sud rejoué
La FIFA a ordonné de rejouer en novembre un match des qualifications de la Coupe du monde entre l'Afrique du Sud et le Sénégal après le bannissement à vie de l'arbitre ghanéen Joseph Lamptey pour avoir manipulé le résultat du match, gagné 2-1 par les Sud-Africains, en novembre 2016. Lamptey avait accordé un penalty pour une faute de main contre le défenseur sénégalais Kalidou Koulibaly lors de la rencontre disputée à Polokwane, en Afrique du Sud. Les reprises ont démontré clairement que le ballon avait touché le genou de Koulibaly avant de revenir au sol. L'Afrique du Sud a marqué sur le penalty et a gagné le match, sa seule victoire jusqu'ici dans la dernière phase de qualifications africaines. Un résultat différent pourrait avoir des répercussions majeures au sein du groupe. Le Sénégal occupe le troisième rang, à un point du Burkina Faso et du Cap-Vert, qui partagent le premier rang.  Seul le premier du groupe décrochera son ticket pour la Russie.  AP et AFP
***
Le match des Bucs et des Dolphins remis
Le match d'ouverture local des Dolphins de Miami contre les Buccaneers de Tampa Bay sera reporté au 19 novembre en raison de l'ouragan Irma, qui menacera le sud de la Floride cette fin de semaine. La rencontre a pu être déplacée à la semaine 11 puisque les deux équipes profitaient d'une semaine de congé. Les dirigeants de la NFL avaient précédemment annoncé que le match ne serait pas disputé à Miami, mais ils ont ensuite décidé de ne pas le déplacer vers un site neutre. Les deux équipes ont protesté contre cette décision, qui signifie qu'ils devront disputer leurs 16 rencontres de façon consécutive. Les Dolphins lanceront maintenant leur saison le 17 septembre, à Los Angeles. Leur premier match local n'aura pas lieu avant le 8 octobre, contre les Titans du Tennessee. Les Buccaneers accueilleront quant à eux les Bears de Chicago le 17 septembre.  AP
***
Les Raiders font un pas de plus vers Vegas
Les Raiders d'Oakland ont fait un pas de plus vers une première pelletée de terre en vue du stade de 1,9 milliard $ qu'ils souhaitent bâtir à Las Vegas. Mercredi, les responsables locaux ont donné le feu vert préliminaire à une série de permis requis pour la construction d'un stade de 65 000 sièges. Le comté de Clark accorde au club un an pour trouver des solutions pour le stationnement, un dossier épineux. Pour respecter les règles du comté, il doit y avoir 16 250 places de stationnement. Or, le site projeté, non loin de la célèbre Strip, n'en compte qu'environ 2400. Les Raiders veulent jouer à Las Vegas à compter de 2020.  AP