Les sports express

Raonic de retour dans le top 25 mondial

Milos Raonic est de retour dans le top 25 mondial à la suite de sa présence dans le carré d’as du tournoi d’Indian Wells. Il a effectué un bond de 13 places. Deux autres Canadiens se retrouvent dans le top 100  : Denis Shapovalov (46e) et Vasek Pospisil (77e). Les deux ont perdu deux places depuis la semaine dernière. Le Québécois Félix Auger-Aliassime a quant à lui perdu 13 places pour chuter au 182e échelon, malgré sa belle prestation en Californie où il a franchi pour la première fois la première ronde d’un tournoi ATP. Lundi, au premier tour de l’Omnium de Miami, l’étoile montante du tennis canadien a offert une belle opposition à l’Américain Mackenzie MacDonald (143e mondial), mais le joueur de 17 ans de L’Ancienne-Lorette s’est finalement avoué vaincu 3-6, 6-2 et 7-6 (6) après une bataille de 2h10. Chez les dames, Eugenie Bouchard a gagné deux rangs pour se retrouver à la 114e place, tandis que Françoise Abanda a quant à elle gagné une place jusqu’au 124e échelon.  La Presse canadienne

***

Navratilova choquée d’être moins payée que McEnroe

Martina Navratilova s’est dite «choquée» et trahie par la BBC après avoir appris que John McEnroe touchait un salaire au moins 10 fois supérieur au sien pour leur travail pendant la télédiffusion de Wimbledon, où elle a été couronnée à neuf reprises. La légende du tennis, qui dit être payée environ 27 600 $, a réalisé l’énorme écart de rémunération quand le diffuseur britannique a publié en juillet dernier les rémunérations de ses plus grosses vedettes, par tranches de 5000 livres. McEnroe se situe dans la fourchette comprise entre 150 000 et 199 999 livres (entre 276 000 et 368 000 $CAN). «C’est choquant. C’est toujours le bon vieux réseau des garçons... La conclusion c’est que les voix des hommes sont davantage valorisées que celles des femmes.» La BBC a répondu que le contrat de McEnroe et de l’ancienne championne ne sont pas comparables. Navratilova a été mise à contribution à dix reprises durant Wimbledon 2017, où elle a commenté en direct trois rencontres. McEnroe a de son côté travaillé durant l’intégralité du tournoi (deux semaines), avec une charge de travail bien plus importante, selon le diffuseur. Cette dispute intervient dans le cadre d’un problème plus large de différences salariales entre hommes et femmes à la BBC, un groupe financé par des fonds publics : 12 des 14 plus gros salaires du diffuseur sont des hommes.  AFP

***

Saison payante pour Shiffrin

Mikaela Shiffrin a dominé le classement des boursiers de la Coupe du monde de ski alpin cette saison grâce notamment à ses 12 victoires qui lui ont permis de conserver son titre général chez les dames. La Fédération internationale de ski a affirmé que l’Américaine de 23 ans a touché 966 000 $CAN, devançant même l’Autrichien et champion du titre général chez les hommes Marcel Hirscher. Ce dernier a gagné 13 courses cette saison, mais a touché 921 000 $. Le Norvégien Henrik Kristoffersen s’est classé troisième (474 000 $). Il a signé une seule victoire, mais a terminé au deuxième rang à 11 reprises. Au quatrième échelon, on retrouve la Suissesse Wendy Holdener (377 000 $), tout juste devant l’Américaine Lindsey Vonn (363 000 $).  AFP

***

Altuve, un homme riche

Le joueur par excellence de l'Américaine Jose Altuve et les Astros de Houston ont dévoilé lundi les clauses de l’entente de sept ans et 163,5 millions $US, qui garantit au deuxième-but de toucher 151 millions $ supplémentaires sur cinq saisons. Le joueur de 27 ans était l'une des meilleures aubaines du baseball majeur après avoir accepté en 2013 un contrat de 12,5 millions $ pour les saisons 2014 à 2017. L'entente était assortie de clauses d'options à la discrétion des Astros pour 2018 (6 millions $) et 2019 (6,5 millions $). Dans son nouveau contrat, Altuve touchera le même salaire pour ces deux saisons, mais il sera maintenant assorti d'un boni à la signature de 21 millions $ : 1 million $ au moment de l'approbation du contrat par le Bureau du commissaire et 10 millions $ les 1er juillet 2018 et 2019. De 2020 à 2024, il touchera un salaire annuel de 26,2 millions $. Altuve aurait pu bénéficier de l'autonomie complète après la saison 2019. Le diminutif Altuve —  il ne fait que 5’6” — a remporté un deuxième titre des frappeurs dans l'Américaine en 2017 après avoir maintenu une moyenne de ,346. Il a frappé 24 circuits, produit 82 points et volé 32 buts.  AP