Les sports express

Ski de fond : Harvey n’a pu se faire justice

Alex Harvey n’a pu se faire justice lors de la dernière épreuve de sprint style libre de la saison de Coupe du Monde, vendredi, à Falun, en Suède. Le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges a manqué les rondes éliminatoires par un mince 24 centièmes de seconde. Il a signé un chrono de 2:43,61  sur la boucle de 1,4 km, prenant le 34e rang. Les 30 meilleurs skieurs accédaient aux rondes éliminatoires. C’est le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo qui l’a emporté, mettant du même coup la main sur le Globe de cristal du sprint, cette saison. Harvey sera de retour sur la piste, samedi, à Falun, pour le 15 km en style classique.  Guillaume Piedboeuf

***

Golf : Tanguay rate la coupure

Anne-Catherine Tanguay a raté la coupure, vendredi, à la Coupe Bank of Hope Founders, disputée à Phoenix. La golfeuse de Québec a joué + 3 (75), ce qui la laissait à quatre coups du groupe qualifié pour les deux dernières rondes. Tanguay était bien positionnée pour réussir la coupure pour la première en trois tournois sur le circuit de la LPGA, car elle roulait la normale jusqu’au 17e trou, et ce, après la réussite d’un oiselet au 16e trou, mais un double boguey a anéanti ses chances. Un boguey sur le dernier trou lui a donné une carte de + 3. La veille, elle avait joué la normale. Elle avait quand même réussi à retrancher quelques coups à la suite d’un triple boguey, en début de ronde.  Carl Tardif

***

LNH : Kovalchuk veut une Coupe Stanley

Ilya Kovalchuk dit vouloir effectuer un retour dans la LNH cet été afin d’y jouer pour «plusieurs saisons». Le Russe, qui aura 35 ans le 15 avril, a déclaré à la télévision sportive d’État Match TV que s’il ne tente pas de nouveau de remporter la Coupe Stanley, il «ne pourra pas se le pardonner» en vieillissant. Médaillé d’or aux Jeux olympiques le mois dernier, Kovalchuk dit avoir toute sa concentration sur la Ligue continentale de hockey, où il évolue pour le SKA Saint-Pétersbourg. «Mais cet été, j’écouterai les offres de la LNH.» Kovalchuk souhaite rééditer l’exploit de son compatriote Pavel Datsyuk, membre du club «triple or», qui est composé des joueurs ayant remporté l’or olympique, le Championnat du monde et la Coupe Stanley. Depuis qu’il a quitté les Devils du New Jersey pour retourner en Russie en 2013, Kovalchuk a remporté deux fois la Coupe Gagarine dans la KHL. AP

***

Tennis : Raonic dans le carré d’as à Indian Wells

Milos Raonic tentera de se hisser en finale du tournoi d’Indian Wells pour la deuxième fois de sa carrière, samedi en Californie. Le Canadien a atteint le carré d’as d’un tournoi de la série Masters 1000 pour la première fois en 18 mois en disposant de Sam Querrey 7-5, 2-6 et 6-3, vendredi. Il a exploité son puissant service et décoché 17 as. Raonic, qui a dégringolé au 38e échelon mondial après avoir été ralenti par de nombreuses blessures, a maintenant rendez-vous avec l’Argentin Juan Martin del Potro (8e). C’est la quatrième fois qu’ils s’affronteront, l’Ontarien ayant gagné deux fois. Raonic a participé à la finale du tournoi d’Indian Wells en 2016, mais s’était incliné devant Novak Djokovic. L’autre demi-finale opposera Roger Federer au Croate Borna Coric.  La Presse canadienne

***

Soccer : deux quarts explosifs en Ligue des champions

Juventus-Real Madrid en finale avant la lettre, puisque c’était celle de la saison dernière, et Liverpool--Manchester City en choc anglais... L’ex-Ballon d’or Andrei Shevchenko a eu la main lourde au tirage des quarts de finale de Ligue des champions, vendredi à Nyon. Juve-Real, c’est un classique entre deux géants de l’histoire du foot qui cumulent à eux deux pas moins de 24 finales de C1, dont 14 sacres. L’autre quart explosif se jouera en Angleterre entre Liverpool et Manchester City, qui a intégré le club des favoris en Europe au gré d’une saison de haut vol (championnat survolé, Coupe de la Premier League remportée). Il faut dire que le club a déboursé 1,414 milliard $CAN pour bâtir son effectif. Dans les deux autres affiches — matchs aller les 3-4 avril, matchs retour les 10-11 avril —, le FC Barcelone et, surtout, le Bayern Munich ont hérité des adversaires les moins huppés, respectivement l’AS Rome et Séville.  AFP