Les sports express

NFL : Sherman se trouve rapidement du boulot

Le demi de coin étoile Richard Sherman a accepté un contrat de trois saisons avec les 49ers de San Francisco. Le réseau ESPN a rapporté que la valeur du contrat serait de 39,15 millions $US. Sherman a été libéré vendredi par les Seahawks de Seattle et a rapidement accepté l’offre d’un des plus grands rivaux de son ancienne formation. Sherman a d’ailleurs été au centre de cette rivalité. En 2013, il a bloqué in extremis une passe qui aurait donné la victoire aux Niners dans les derniers instants de la victoire des Seahawks en finale de la Conférence nationale. Puis, la saison suivante, Sherman avait semé l’ire à San Francisco en mangeant une patte de dinde au centre du terrain après une victoire de Seattle lors d’un match le soir de l’Action de grâce. Sherman, qui aura bientôt 30 ans, a raté la moitié de la campagne 2017 en raison d’une blessure à un tendon d’Achille.  D’après AP

***

Basketball féminin : le Rouge et Or termine 6e

Le Rouge et Or revient à la maison avec une sixième place au Championnat canadien universitaire de basketball féminin. Mais il s’en est fallu de peu pour que l’équipe dirigée par Guillaume Giroux ne parvienne à décrocher la cinquième position. Les joueuses de l’Université Laval ont perdu 71-68 contre les Dinos de Calgary, samedi matin à Regina, au tournoi 8 Ultime. Il s’agissait d’un troisième match en 48 heures pour le Rouge et Or, qui ne tirait de l’arrière que par un point dans les dernières secondes de la rencontre. «On a eu beaucoup de lancers de qualité en fin de partie, mais on a raté trop d’occasions. J’ai aimé l’effort des filles, on s’est battu pendant 40 minutes. C’est décevant pour ce groupe-là de finir sur une défaite, mais je suis très fier d’elles. Dans l’ensemble, ce fut une belle année, on finit où on a été classé toute la saison», faisait savoir Giroux par voie de communiqué. Sarah-Jane Marois a été nommée la joueuse du match pour l’UL, tandis que Raphaëlle Côté et Claudia Émond ont mené l’attaque avec 16 et 15 points.  Carl Tardif

***

Planche à neige : premier top 15 pour Éliot Grondin

L’année 2018 continue d’être celle de la grande éclosion pour Éliot Grondin. Après sa participation surprise aux Jeux olympiques de PyeongChang, le planchiste de 16 ans de Sainte-Marie-de-Beauce a pris le 14e rang de la Coupe du monde de snowboard cross de Moscou, en Russie, samedi. C’était la première fois de sa jeune qu’il se classait parmi les 15 premiers d’une épreuve de Coupe du monde. La saison 2017-2018 prend donc de plus en plus des allures de conte de fées pour Grondin. À la fin du mois de janvier, il avait appris qu’une place s’était libérée pour lui dans l’équipe olympique canadienne. Il s’était donc envolé vers la Corée, où il s’est finalement classé 36e. À son retour, il avait égalé son record personnel en atteignant pour la deuxième fois la 23e place d’une épreuve de la Coupe du monde, sommet qu’il a amélioré ce samedi en Russie.  D’après Sportcom

***

Baseball : Moustakas rentre à la maison... à rabais

Après avoir établi un record d’équipe l’an dernier avec 38 circuits, le troisième-but Mike Moustakas est finalement de retour avec les Royals de Kansas City. En novembre dernier, l’athlète de 29 ans avait pourtant refusé une offre qualitative de l’équipe, qui lui aurait rapporté 17,4 millions $. N’ayant pas trouvé preneur sur le marché, Moustakas s’est résigné à revenir chez les Royals... pour presque 10 millions de moins! Finalement, Moustakas touchera un salaire de base de 6,5 millions $, avec la possibilité de toucher des bonis pouvant atteindre 2,2 millions $. Le contrat inclut une année d’option pour la saison 2019. «C’est bon de rentrer à la maison», a déclaré Moustakas. «C’est excitant de reprendre le travail avec l’équipe que je connais bien, avec les visages familiers qui sont ici. J’avais hâte de jouer, et pour moi ça ne pouvait être qu’avec les Royals.» Moustakas disputera donc une 8e campagne à Kansas City, lui qui a participé à la Série mondiale en 2014 et en 2015 avec la formation qu’il a représentée au Match des étoiles en 2015 et en 2017.  D’après AP

+++

DANS LA LNH

Bernier égale Daniel Bouchard

Même s’il a été forcé de quitter la rencontre en troisième période de la victoire de 5-2 de l’Avalanche contre les Coyotes, le gardien Jonathan Bernier a signé une neuvième victoire d’affilée à domicile pour égaler la marque d’équipe établie par Daniel Bouchard en 1983-1984, quand l’équipe jouait à Québec. Bernier a été remplacé par Semyon Varlamov à mi-chemin en troisième période. De retour au jeu après avoir subi une commotion cérébrale le 16 février, le Québécois de 29 ans avait été atteint au visage par un tir en deuxième période avant que Varlamov le remplace avec moins de 13 minutes à faire en troisième. «Ça lui a sonné les cloches un petit peu. Il avait peut-être mal à tête, ou quelque chose du genre. Je ne sais pas exactement», a indiqué l’entraîneur-chef Jared Bednar après la rencontre en parlant de l’état de santé de son gardien. L’Avalanche a un dossier de 14-1-1 au Pepsi Center depuis le 29 décembre.  AP

***

Un autre record pour les Golden Knights

Erik Haula a inscrit le but vainqueur en fusillade, permettant ainsi aux Golden Knights de Vegas d’établir un record de la LNH pour les victoires à l’étranger par une équipe d’expansion en signant un gain de 2-1 face aux Sabres, samedi à Buffalo. Les Golden Knights, meneurs de la section Pacifique, ont un dossier à l’étranger de 20-12-3. Les Mighty Ducks d’Anaheim avaient gagné 19 matchs à l’étranger lors de leur saison inaugurale, en 1993-1994. «Nous avons battu ce record? C’est fantastique», a dit, surpris, l’attaquant David Perron. «Même si nous ne pensons pas à ça [battre des records], c’est plaisant de le faire.» Les Golden Knights (44-19-5) ont déjà établi des records de la LNH pour une équipe d’expansion pour les victoires, les victoires à domicile, les points et la plus longue série de victoires (huit). Marc-André Fleury a signé une 399e victoire en carrière grâce à une performance de 31 arrêts. Avec 14 matchs à disputer, Vegas détient une confortable avance de 12 points sur les Sharks de San Jose au sommet de sa division.  AP

***

Laine rejoint Ovechkin dans une cause perdante

Claude Giroux et Andrew MacDonald ont touché la cible en deuxième période et les Flyers de Philadelphie ont fait fi du 40e but de Patrik Laine cette saison afin de venir à bout des Jets de Winnipeg 2-1, samedi à Philadelphie. Le Finlandais a inscrit 15 buts et six aides lors d’une séquence de 11 rencontres avec au moins un point. «C’est un jeune homme spécial. Il n’a que 19 ans et il continue de progresser», a dit l’entraîneur-chef des Jets, Paul Maurice, à propos de son attaquant. «Il est compétitif, il veut toujours marquer, ce sera un bon joueur pour cette équipe pendant longtemps.» Laine a rejoint Alex Ovechkin, des Capitals de Washington, au premier rang des buteurs de la LNH cette saison en faisant bouger les cordages grâce à un tir sur réception en avantage numérique à 8:58 du troisième tiers. Cependant, Petr Mrazek a repoussé 27 tirs devant le filet des Flyers, qui ont mis fin à une série de cinq revers.  AP