Après avoir battu le Canadien, Henrik Lundqvist et les Rangers ont été éliminés par les Sénateurs.

Les Sénateurs éliminent les Rangers 

Erik Karlsson a inscrit l'éventuel but victorieux tard en deuxième période en plus de récolter une mention d'aide, et il a guidé les Sénateurs d'Ottawa vers une victoire de 4-2 contre les Rangers de New York mardi soir au Madison Square Garden.
Du coup, les Sénateurs ont obtenu leur laissez-passer pour la finale de l'Association Est, où ils affronteront les vainqueurs de la série entre les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington. Le duel décisif dans cette série sera présenté mercredi soir dans la capitale américaine.
Mike Hoffman (4e) Mark Stone (4e) et Jean-Gabriel Pageau (7e), ce dernier dans une cage déserte tard en troisième, ont marqué les autres buts des Sénateurs.
La riposte est venue de Mika Zibanejad (2e), en deuxième période, et de Chris Kreider (3e), dès la première minute de jeu du troisième vingt. Zibanejad, un ancien des Sénateurs, a ajouté une mention d'aide.
Les Rangers ont dirigé 39 tirs vers Craig Anderson dont 15 en troisième période. Henrik Lundqvist, qui n'a pas réussi à répéter les performances qui avaient mené à l'élimination du Canadien de Montréal pendant le premier tour, a bloqué 22 rondelles.
Karlsson, qui a joué pendant presque 29 minutes, a d'abord contribué au premier but du match, celui de Hoffman, à 4:27 de la première période.
Karlsson a amorcé la séquence en bloquant un tir de Nick Holden et en lançant une contre-attaque. Après avoir reçu une passe de Clarke MacArthur, le défenseur suédois, posté à la ligne bleue, a décoché un tir/passe que Hoffman a fait dévier derrière Lundqvist.
Les Sénateurs ont doublé leur avance quelque dix minutes plus tard grâce à Stone, qui a battu Lundqvist d'un tir dans la partie supérieure. La présence de Kyle Turris devant le filet a semblé gêner le gardien des Rangers.
Les Rangers ont demandé une reprise vidéo, pensant que Turris avait devancé Stone à la ligne bleue, mais la requête a été rejetée.
Zibanejad a redonné espoir aux Rangers à 13:32 de la période médiane en déjouant Anderson d'un tir dans la partie supérieure gauche après avoir exploité une brèche dans la défensive adverse.
Mais Karlsson s'est chargé de refroidir les ardeurs des Rangers et de leurs partisans en redonnant aux visiteurs une avance de deux buts, grâce à un tir des poignets qui a battu Lundqvist du côté rapproché, dans la partie supérieure, quelque deux minutes après le filet de son ancien coéquipier.
Dès la 53e seconde de la troisième période, Kreider a inscrit le but dont les Rangers avaient tant besoin pour revenir dans le match.
Quelque cinq minutes plus tard, ce même Kreider a eu une chance en or d'égaler la marque, mais n'est pas parvenu à déjouer Anderson alors qu'il se trouvait seul devant le gardien des Sénateurs.
Malgré les efforts des Rangers, Anderson et les Sénateurs ont tenu le coup et ont enfin pu respirer quand Pageau a poussé le disque dans un filet désert à 19:53.