Les Remparts de Québec se sont qualifiés pour les séries de fin de saison, samedi soir.
Les Remparts de Québec se sont qualifiés pour les séries de fin de saison, samedi soir.

Les Remparts stoppent les Wildcats et se qualifient pour les séries

Les Remparts de Québec se sont non seulement officiellement qualifiés pour les séries de fin de saison samedi soir, mais ils ont aussi réussi à stopper la séquence de 22 matchs sans défaite en temps réglementaire des Wildcats de Moncton en les battant par marque de 4 à 1 devant leurs partisans au Centre Avenir.

«Pour nous, ce qui est arrivé aujourd’hui n’est pas un accident de parcours. Je sais que Moncton n’ont peut-être pas joué son meilleur match, mais il n’en demeure pas moins qu’on a réussi à faire ce qu’aucune équipe n’avait fait au cours des 22 derniers matchs», a commenté l’entraîneur-chef des Diables rouges, Patrick Roy, au téléphone après la partie.

Roy ne pouvait pas dire s’il était davantage satisfait d’avoir stoppé les Wildcats ou d’avoir confirmé sa place dans les séries d’après-saison. «Les deux, ce sont de belles choses, mais je suis encore plus satisfait de la façon dont on joue présentement. On a super bien amorcé le match et on a fait de belles choses offensivement. On commençait à manquer de gaz en fin de match, mais on affrontait un club reposé.»

Buts rapides

Exception faite du dernier but des Remparts inscrit par Théo Rochette dans un filet désert en fin de troisième période, tous les buts de ce match ont été marqués dans un intervalle d’une minute 56 secondes en première période.

Pierrick Dubé a ouvert la marque pour les Remparts à 13:27, mais les Wildcats n’ont pas tardé à répliquer puisque Jeremy McKenna déjouait Tristan Côté-Cazenave une minute plus tard.

Hunter Holmes et Nathan Gaucher, qui ont ensuite marqué deux buts en 25 secondes, ont ensuite ramené les Remparts en avant.

«Notre défensive de zone a aussi fait une grosse différence ce soir. C’est bon pour notre confiance car ça démontre que ce qu’on travaille depuis un bon bout de temps, soit de bien jouer défensivement, nous permet de gagner des matchs à bas pointage. Et ça, je ne pense pas qu’on aurait été capable de le faire il y a un mois et demi», a repris Patrick Roy.

Côté-Cazenave phénoménal

«On les a gardés à l’extérieur, on a donné peu de chances de marquer et quand il y en a eu, Tristan a été phénoménal», a poursuivi Roy à propos de son gardien de but acquis des Tigres de Victoriaville durant la période des Fêtes.

«Je voulais un gardien capable de donner confiance à nos jeunes défenseurs et c’est ce que Tristan fait. Il parle beaucoup et il bouge bien la rondelle. En première période ce soir, il y a eu deux ou trois échappées où il a fait de gros arrêts. Ça nous a sécurisés.»

Les Remparts profiteront de quelques jours de congé bien mérités avant leur retour au Centre Vidéotron vendredi alors qu’ils accueilleront l’Océanic de Rimouski.