Il s'agissait d'une deuxième défaite de suite pour la troupe de Patrick dans ce voyage de trois matchs à Sherbrooke, Gatineau et Boisbriand.

Les Remparts s'inclinent 3-2 face à l'Armada [VIDÉO]

Malgré un barrage de 21 lancers en troisième période, les Remparts de Québec ont encaissé un revers de 3-2 face à l'Armada de Blainville-Boisbriand, samedi soir, au Centre d'excellence Sports Rousseau.

Il s'agissait d'une deuxième défaite de suite pour la troupe de Patrick dans ce voyage de trois matchs à Sherbrooke, Gatineau et Boisbriand. Il leur reste encore une rencontre à disputer à l'extérieur, mercredi à Baie-Comeau, avant de retrouver leurs partisans pour les deux dernières rencontres au calendrier régulier.

Les Remparts tiraient de l'arrière 3-0 lorsqu'ils ont finalement trouvé le fond du filet deux fois en l'espace de deux minutes en seconde moitié de troisième période.

«Je trouve ça de valeur qu'on n'ait pas joué trois périodes comme on l'a fait en troisième. On était partout sur la glace, c'est le genre de style qu'on veut jouer», résumait Roy, au bout du fil.

Après une bonne première période, les siens ont concédé deux buts à l'Armada en deuxième et un dernier à mi-chemin en troisième. Les Remparts ont eu le dessus 44-27 aux lancers, mais ce ne fut pas suffisant.

Roy a particulièrement aimé la prestation de ses défenseurs de 16 ans, Nicolas Savoie et Romain Rodzinski, qui ont appuyé l'attaque, notamment en fin de troisième période. Savoie (3e) et Édouard St-Laurent (17e) ont marqué pour les Remparts, la réplique aux dépens d'Anthony Pagliarulo venant de Tyler Hyland (2) et Frédéric Abraham.

«Nos jeunes défenseurs ont été incroyables. Ce n'est pas une défaite crève-coeur parce notre position au classement ne changera pas. Il y a des choses qui m'ont déçu, mais ça n'a rien à voir avec mes joueurs», ajoutait-il sans en dire davantage.

Comme quoi? «Là-dessus, je vais te souhaiter une bonne fin de soirée», répondait-il sans aller plus loin...

Les Remparts sont assurés de finir en huitième position. Si le classement ne devait pas bouger d'ici à la semaine prochaine, les Remparts croiseraient le fer contre l'équipe de tête de la conférence de l'Est. Pour l'heure, Baie-Comeau détient trois points d'avance, mais la bataille du premier rang avec les Mooseheads d'Halifax n'est pas encore terminée.