Le gardien des Sea Dogs, Alex D’Orio, a fait la différence dans ce match, ne cédant qu’une fois sur les 45 lancers dirigés vers lui.

Les Remparts se butent à D’Orio

Les Sea Dogs ont inscrit trois buts sans réplique en milieu de deuxième période et le gardien Alex D’Orio s’est chargé du reste, samedi soir, à Saint-Jean, privant les Remparts d’un voyage parfait dans les maritimes. Malgré une nette domination aux tirs, les hommes de Philippe Boucher se sont inclinés par la marque de 4-1.

«On a eu suffisamment d’occasions de marquer pour gagner. Alex D’Orio a fait la différence ce soir. C’est aussi simple que ça», a avoué Philippe Boucher après une défaite où les siens ont bombardé le portier adverse de 45 lancers. 

Le match avait bien commencé pour les Diables rouges, qui affrontaient des Sea Dogs en quête d’une première victoire en 2018 après sept défaites consécutives. Comme la veille, face aux Wildcats, les Remparts ont ouvert la marque en toute fin de première période, prenant une avance de 1-0 sur un tir vif de Pascal Laberge en avantage numérique. 

Mais le ciel est tombé sur la tête des visiteurs en deuxième période. Quelques minutes après qu’Anthony Boucher ait ramené les deux équipes à la case départ, le Tchèque Ostap Safin a déjoué à son tour Dereck Baribeau d’un tir sur réception. Puis à peine 45 secondes plus tard, les Sea Dogs en remettaient sur un 3 contre 1 alors que le défenseur Benjamin Gagné se tordait de douleur sur la glace en territoire des Remparts. 

«Gagné s’est blessé sur un contact accidentel et ils en ont profité. On a été malchanceux», a pointé Philippe Boucher. N’empêche, le pilote des Remparts a donné du crédit aux Sea Dogs, qui pointent à l’avant-dernier rang du classement de la LHJMQ. 

«Leurs joueurs sont fiers et ils voulaient rebondir après une dure défaite contre Bathurst, vendredi. De notre côté, on n’a pas été opportuniste. J’ai aimé l’effort, mais on a manqué un peu de jus. On n’a pas réussi à capitaliser quand on a eu la chance.»

Les Remparts ont complètement dominé la troisième période, tirant 20 fois sur D’Orio, mais le cerbère de 18 ans était visiblement en mission pour ramener les siens sur le chemin de la victoire. C’est Robbie Burt qui a complété la marque en désavantage numérique, profitant d’un revirement de Christian Huntley pour s’échapper et déjouer Baribeau. Le gardien des Remparts a fait face à 26 lancers dans le match. 

En vitesse

Blessé à une jambe, Benjamin Gagné est revenu dans le match après un passage au vestiaire... Laissés de côté vendredi soir, les défenseurs Braeden Virtue et Marc-Olivier Alain ont pris la place de Tomas Dajcar et Pierrick Dubé dans la formation des Remparts, samedi, Alain étant exceptionnellement utilisé à l’attaque... Après une séquence de trois matchs en quatre jours dans les Maritimes, les Remparts ne rejouent que dans une semaine, à Sherbrooke. Philippe Boucher donnera congé d’entraînement à ses joueurs dimanche et lundi.