Jay Gruden venait d'entamer sa sixième saison à la barre des Redskins, qui n'ont participé aux éliminatoires qu'une seule fois pendant sa présence.

Les Redskins congédient l'entaîneur-chef Jay Gruden

WASHINGTON — Jay Gruden a été congédié de son poste d'entraîneur-chef des Redskins de Washington après que son club ait entamé la saison avec une fiche de 0-5.

Le propriétaire Daniel Snyder et le président de l'équipe Bruce Allen ont informé Gruden de leur décision aux petites heures lundi matin, au lendemain d'une cuisante défaite de 33-7 contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Allen a participé à une conférence de presse lundi après-midi.

«Ç'a été une conversation très brève», a noté Allen.

Gruden venait d'entamer sa sixième saison à la barre de l'équipe, qui n'a participé aux éliminatoires qu'une seule fois pendant sa présence.

«Cette décision a été difficile à prendre, mais nécessaire, a admis Allen pendant sa conférence de presse qui a duré 13 minutes. Notre fiche de 0-5 est non seulement décevante. Nous attentes étaient bien plus élevées pour le début de la saison. Nous le devons à nos partisans... l'organisation, les joueurs, les entraîneurs et leurs proches, nous devons tout faire pour gagner.»

Interrogé pour connaître les motifs de l'absence de Snyder, Allen a répondu : «Parce que c'est moi qui suis ici». Snyder n'a pas rencontré les membres des médias lundi.

L'entraîneur de la ligne offensive, Bill Callahan, prendra les rênes de l'équipe sur une base intérimaire. Ce dernier a dirigé les Raiders d'Oakland dans la NFL ainsi que l'Université du Nebraska, dans la NCAA.

«C'est du nouveau pour moi, a déclaré Callahan. J'ai des sentiments partagés sur plusieurs points. J'ai dû remplacer un vétéran en Jay et on m'a demandé de mener ce programme qui en est à la semaine 6. Je suis en terrain inconnu.»

«Nous sommes très chanceux de compter sur un vétéran comme Bill Callahan au sein de notre personnel, a confié Allen. Il possède une feuille de route en tant qu'entraîneur-chef. Il a déjà commencé à appliquer son plan auprès des joueurs; la routine sera différente et d'autres choses changeront également.»

Gruden a connu un succès mitigé

Il n'y a jamais de fumée sans feu. Après la défaite à domicile contre les Patriots, Gruden avait été interrogé sur sa relation avec les Redskins.

«Personne ne m'a rien dit, je ne suis pas préoccupé. Je vais attendre et voir ce qui arrivera, a mentionné Gruden, dont le contrat était valide jusqu'à la saison prochaine. Si ma carte d'accès est encore valide lundi, alors je continuerai de travailler.»

Gruden avait été embauché par les Redskins afin de permettre à Robert Griffin III de devenir un quart étoile dans la NFL, mais la relation entre eux s'est rapidement envenimée.

Jeux audacieux

Certes, Gruden a connu un certain succès en appelant des jeux audacieux en attaque chez les Redskins - son domaine d'expertise -, mais il n'a jamais été en mesure de s'adapter aux autres aspects du jeu.

Même s'il s'agissait de sa première expérience en tant qu'entraîneur-chef de la NFL, et même s'il n'a jamais gagné plus de neuf matchs au cours d'une même saison, Gruden est parvenu à demeurer dans le giron de l'équipe plus longtemps qui quiconque depuis que Snyder est devenu le propriétaire des Redskins.

Gruden n'a connu que deux saisons supérieures à ,500 - 9-7 en 2015, puis 8-7-1 en 2016 - et il a permis aux Redskins de participer à un seul match éliminatoire, une défaite. L'équipe a présenté un dossier de 7-9 à chacune de ses deux dernières campagnes, relançant le moulin à rumeurs quant à un éventuel congédiement.

Et celles-ci se sont intensifiées à la suite de leur pitoyable début de saison en 2019, menant à son congédiement.