Les admirateurs des Red Wings de Detroit étaient réunis en grand nombre dimanche pour accueillir leurs favoris, dont certains ont signé des autographes avant d'entrer dans l'aréna en vue du match contre les Devils.

Les Red Wings disent adieu au Joe Louis Arena

Riley Sheahan a récolté deux buts, Henrik Zetterberg a marqué à son 1000e match en carrière et les Red Wings de Detroit ont signé une dernière victoire au Joe Louis Arena, l'emportant 4-1 face aux Devils du New Jersey, dimanche.
Zetterberg a donné les devants aux siens à mi-chemin en deuxième période, après les buts de Seahan et Tatar marqués en première période. Il s'agissait d'un premier but en 79 rencontres cette saison pour Sheahan, qui a également marqué son deuxième filet du match avec 2:33 à faire en troisième période, soulevant la foule réunie pour la dernière fois au Joe Louis Arena.
Jimmy Howard a bloqué 24 tirs pour les Red Wings, qui ne participeront pas aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 1990. Cory Schneider a réalisé 31 arrêts pour les Devils, qui n'ont pas obtenu de place en séries depuis qu'ils ont atteint la finale de la Coupe Stanley en 2012.
Même si cette rencontre ne constituait pas un véritable enjeu pour les deux équipes, la foule était électrique quelques heures avant la première mise en jeu et n'a jamais cessé d'encourager leurs favoris, même lorsque le dernier son de cloche a annoncé la fin de la rencontre.
Les Red Wings ont déroulé le tapis rouge afin d'accueillir les joueurs actuels et les anciens porte-couleurs dans l'aréna qui a servi de domicile pour l'équipe depuis la saison 1979-1980. Plusieurs centaines de partisans étaient présents pour assister à l'événement.
Ceux qui étaient arrivés tôt ont eu la chance de prendre quelques portraits et d'obtenir l'autographe de quelques joueurs comme Zetterberg, Nicklas Lindstrom et Darren McCarty, entre autres. «Nous avons raté les séries et nous recevons tout de même un tel support de la part de nos partisans, a lancé le défenseur Niklas Kronwall. Ça me donne des frissons.»
Atmosphère typique
Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, qui figurait parmi quelque 20 000 personnes présentes, semblait également touché par l'ambiance survoltée qui régnait dans l'aréna.
«Quelle atmosphère sensationnelle pour le dernier match, typique de la foule au Joe, a écrit Bettman par courriel durant la rencontre. La fin d'une ère et nous attendons avec impatience l'arrivée d'une nouvelle ère au Little Ceasars Arena.»
Après la rencontre, les joueurs ce sont réunis au centre de la patinoire et ont levé leurs bâtons vers les spectateurs pour les remercier de leur appui pendant toutes ces années. En retour, les partisans ont pointé leurs bâtons commémoratifs vers les bannières suspendues au plafond du lieu mythique qui rappellent les conquêtes des 11 Coupes Stanley et des joueurs légendaires, dont le chandail a été retiré, comme Gordie Howe et Steve Yzerman.