Norman Powell (à gauche) a inscrit 24 points face aux Nets, mercredi.
Norman Powell (à gauche) a inscrit 24 points face aux Nets, mercredi.

Les Raptors triment dur pour battre les Nets

La Presse Canadienne
LAKE BUENA VISTA - Norman Powell a inscrit 24 points et les Raptors de Toronto ont pris la mesure des Nets de Brooklyn 104-99, mercredi, prenant ainsi une avance de 2-0 dans la série.

Powell a scellé la victoire avec un dunk avec 5,6 secondes à disputer, peu après un vol signé Kyle Lowry.

«C’est avant tout une question de concentration. Il faut garder confiance en soi et réagir à ce qui s’offre devant vous, a dit Powell. Je travaille beaucoup sur le côté mental, sur la concentration. Dans le contexte des séries, j’ai l’impression que c’est tout ce qui compte. J’arrive à me concentrer sur le travail à faire.»

Timothé Luwawu-Cabarrot avait corsé les choses avec un tir de trois points approchant les Nets à 102-99, une trentaine de secondes plus tôt.

Powell a aussi obtenu six rebonds, deux passes et un vol.

«Il a connu un excellent match, en attaque et en défense», a résumé Pascal Siakam, auteur de 19 points.

Fred VanVleet a marqué 14 de ses 24 points au troisième quart.

Lowry a amassé 21 points et neuf rebonds. OG Anunoby s’est distingué avec deux vols et deux blocs.

Le match numéro 3 aura lieu vendredi, à 13h30.

Garrett Temple a mené Brooklyn avec 21 points, quatre de plus que Luwawu-Cabarrot.

Deux jours après une victoire de 134-110, les Raptors ont trimé dur pendant la majeure partie du deuxième affrontement - surtout en attaque, contre une défense coriace.


« Nous sommes une bonne équipe pour ce qui est de trouver des façons de gagner. Nous ne sommes pas facilement ébranlés »
Pascal Siakam

Les Raptors ont accusé un déficit de 14 points au premier quart, conclu à quatre points de l’adversaire.

Ils entamaient le dernier quart en déficit 80-74, mais une poussée de 9-0 a porté le score à 93-85 en leur faveur.

«Nous sommes une bonne équipe pour trouver des façons de gagner, a dit Siakam. Nous ne sommes pas facilement ébranlés.»

Les Nets ont certainement été dans le coup.

«J’aime la façon dont nous nous sommes ajustés, a dit l’entraîneur Jacque Vaughn. Nous avons eu plus de rebonds et plus de passes qu’eux.

«Les gars jouent avec cohésion, ils ont de l’énergie et ils y mettent les efforts. Je suis fier d’eux. J’ai vu beaucoup de positif qui peut nous aider pendant le reste de la série.»

Après le match, Joe Harris, des Nets, a quitté le campus de Disney pour des raisons personnelles, non médicales. Il a fourni 14 points et 15 rebonds mercredi.

À son retour, il devra se placer en isolement pour une période de temps à déterminer.