L’entraîneur-chef des Raptors Nick Nurse
L’entraîneur-chef des Raptors Nick Nurse

Les Raptors prêts à défendre leur titre

Les Raptors avaient pris un bel élan au début de mars avec quatre gains de suite lors d’un séjour dans l’Ouest, s’assurant ainsi d’une place en séries.

La COVID-19 a ensuite frappé. L’interruption de la saison de la NBA, le 11 mars, n’a été que le premier domino à tomber, dans ce qui allait devenir une crise mondiale.

Maintenant, 145 jours après que le dernier match significatif de Toronto-une victoire de 101-92 contre le Jazz, le 9 mars, les Raptors reprendront la défense de leur titre samedi soir face aux Lakers de Los Angeles, dans un monde bien différent.

La relance de la NBA se déroule dans la bulle de la NBA à Disney, en Floride. Autour du campus et dans plusieurs régions, le virus continue de faire rage.

En parallèle, on veut aussi continuer de promouvoir la justice sociale.

Après la mort de George Floyd et les soulèvements qui ont suivi, les joueurs craignaient que la reprise de la NBA diminue la portée du message. La ligue et ses joueurs ont donc consacré une grande partie de la relance à mettre de l’avant la lutte aux inégalités.

Les Raptors sont deuxièmes dans l’Est (46-18). Ils ne devraient pas glisser plus bas que le troisième rang, au fil de leurs huit matchs de classement.

Après que Kawhi Leonard se soit joint aux Clippers comme joueur autonome, plusieurs observateurs ont négligé les Raptors. Ceux-ci en ont fait fi, même si l’équipe a souvent dû visiter l’infirmerie (Toronto est au cinquième rang pour le plus de matchs ratés en raison de blessures).

S’ils se rendaient en finale, les Raptors resteraient sur le campus de la NBA jusqu’à la mi-octobre. L’entraîneur Nick Nurse croit que son équipe a ce qu’il faut.

« Nous avons des joueurs uniques, a dit Nurse. Nous jumelons bien l’expérience à l’énergie de la jeunesse. Nous sommes robustes, nous jouons en défense et nous y prenons plaisir. L’équipe a très hâte de rejouer. Nous estimons être difficiles à battre. »

Les Raptors affronteront notamment Milwaukee, Philadelphie et Boston, au cours des deux prochaines semaines.

La répartition du temps de jeu ne devrait pas être trop fixée avant les séries, pour aider les joueurs à reprendre le rythme. Il pourrait être difficile de freiner les ardeurs, par contre.

« Ça va être trop dur pour moi et les joueurs comme moi de se limiter, a confié Kyle Lowry. Mais nous avons confiance en Nick. Nous allons nous ajuster à ses décisions.

“Nous avons toujours en tête de nous améliorer et de remporter chaque match. »

Serge Ibaka pense que l’expérience et la solidarité des Raptors les mèneront loin.

« Nous avons cette confiance en nous suite à l’an dernier, a t-il déclaré. Personne ne peut nous enlever ça. Nous savons ce qu’il faut faire pour gagner. »

Y a-t-il quelque chose que Lowry est curieux de voir de la part de son équipe, après la longue pause ?

« Non, a t-il répondu. Je veux juste retourner au travail, bien honnêtement. »