Kyle Lowry (7) et Kawhi Leonard (2) ont porté à bout de bras les Raptors lors des deux premiers affrontements. Lowry a réussi sept paniers de trois points et a inscrit 30 points lors de la première rencontre, malgré une légère blessure au pouce. Il a même réalisé un plongeon spectaculaire pour réussir un tir hors de portée.

Les Raptors auront besoin de tous leurs éléments pour éviter le pire

TORONTO — Dans les heures qui ont suivi l’écrasante défaite des Raptors de Toronto lors du second match de leur série de l’Association Est, il y a de fortes chances que Kyle Lowry ait reçu l’appel de Jay Wright.

Lowry et son ancien entraîneur à Villanova ont continué d’entretenir une relation étroite, particulièrement lors des séries éliminatoires. Et particulièrement après un mauvais match.

«Nous nous envoyons de courts messages texte, a raconté Wright. Et nous avons tendance à parler un peu plus si je pense qu’il rencontre quelques ennuis.»

Les Raptors ont encaissé un dur revers de 125-103 face aux Bucks vendredi. La formation torontoise accuse un retard de 2-0 dans la série et se doit de remporter le troisième duel dimanche.

Lowry et Kawhi Leonard ont porté à bout de bras les Raptors lors des deux premiers affrontements. Lowry a réussi sept paniers de trois points et a inscrit 30 points lors de la première rencontre, malgré une légère blessure au pouce. Il a même réalisé un plongeon spectaculaire pour réussir un tir hors de portée.

Après la rencontre, les joueurs sentaient qu’ils avaient gâché la soirée presque parfaite de Lowry.

Les Raptors auront besoin une fois de plus d’une excellente performance de la part de leur garde âgé de 33 ans s’ils ne veulent pas sombrer.

Tard au quatrième quart vendredi, lorsque Lowry bénéficiait de lancers francs, quelques partisans du Fiserv Forum scandaient «Play-off Low-ry!» Le joueur des Raptors a été la cible de critiques au cours du tournoi printanier. Wright croit toutefois qu’il a été jugé injustement.

L’entraîneur de 57 ans utilise Lowry comme exemple pour ses joueurs. Plus les matchs sont difficiles, meilleures sont les leçons qu’on peut en tirer.

«Par exemple, lors du septième match (dans la série contre les 76ers de Philadelphie), il n’a pas obtenu beaucoup de tirs. Il a réussi un seul panier de trois points en sept occasions, a expliqué Wright. Nous avons envoyé un message à tous nos joueurs, parce qu’il a tout de même continué à encourager ses coéquipiers et il a obtenu deux énormes vols à la fin du match pour finalement permettre à son équipe de gagner.

«Le fait qu’il ait raté quelques tirs n’a pas affecté son moral et il a continué d’essayer pour réaliser les autres jeux qui ont été importants par la suite. Et l’équipe a gagné. C’était un bel exemple pour nos joueurs.»

Lowry a obtenu 15 points en quatre tirs réussis sur 13 occasions lors de la défaite vendredi. Lowry, Leonard et Norm Powell ont été les seuls joueurs des Raptors à inscrire plus de 10 points. Lowry, qui porte un gant de compression depuis qu’il s’est blessé au pouce lors du septième match face aux 76ers, a semblé souffrir à quelques occasions lors de la dernière rencontre.

Selon Wright, ne pas obtenir beaucoup de tir peut affecter le moral d’un joueur, particulièrement lorsque tu es un joueur de renom comme Lowry.

«Parce que vous savez que tout le monde compte sur vous, a mentionné Wright, qui entamera sa 18e saison à Villanova. Cela pourrait avoir une incidence sur la qualité de votre jeu en défensive, sur le fait que vous restiez agressif ou que vous restiez en communication avec vos coéquipiers.

«Des petits détails, comme un tir qui n’aboutit pas comme le joueur l’aurait souhaité, et tu es un peu plus silencieux. Tu ne parles simplement pas. Lorsqu’il rate ses lancers, ça n’affecte en rien le reste de son jeu sur le court. Il défend toujours, saute sur les rebonds, il continue de communiquer, il continue de passer et il continue de jouer de façon agressive. Cela semble être une chose si simple, mais plus les enjeux sont élevés, plus l’attention est portée sur vous, plus c’est difficile à faire.»

Wright est fier du joueur et de l’homme qu’est devenu Lowry. Le joueur vedette des Raptors a lui-même connu quelques ennuis lors de sa première année à Villanova, particulièrement lorsqu’il venait le temps de faire face à l’autorité. Alors lorsqu’il a des jeunes joueurs qui rencontrent des difficultés, il leur dit: «Regarde Kyle Lowry. Il est le capitaine de l’équipe, un leader, il a redonné beaucoup d’argent à l’université, il est un bon père et un bon mari. Et lorsqu’il était à sa première saison ici, il a fait face à plusieurs ennuis.»

Lowry s’entraîne toujours à Villanova durant la saison morte. C’est une situation idéale pour Wright, qui a un exemple tangible d’un travailleur acharné qui vient s’entraîner à son gymnase tous les matins.

«Kyle vient à notre gymnase à 5:30 tous les matins pour s’entraîner. Notre équipe arrive sur le court à 7:00, a expliqué Wright. Les joueurs viennent à leur séance d’entraînement et de voir Lowry couvert de sueur à 6:45 est le meilleur exemple qu’ils peuvent avoir. Je n’ai pas besoin de dire quoi que ce soit. Ils arrivent sur le court et il est trempé de la tête aux pieds, à la fin de son entraînement.»

Lowry et Leonard ont désespérément besoin d’aide contre les Bucks. Les joueurs de soutien de l’équipe sont pratiquement disparus. Une mauvaise sortie aux mains des Bucks serait une déception majeure pour cette équipe, qui pourrait se qualifier pour la série finale de la NBA. C’est probablement la meilleure chance qu’aura Lowry de se rendre en finale.

«Comment trouver le réconfort? Je le trouve quand le Thunder d’Oklahoma City été battu à 34 et 24 et tirait de l’arrière 2-0 avant de remporter quatre matchs de suite contre les Spurs de San Antonio (en 2012), a déclaré Nick Nurse, entraîneur-chef des Raptors. Je ne sais pas, je m’en fous vraiment, je veux juste que notre équipe joue au meilleur de ses capacités et remporte un match, et que ça change la série.»

La saison dernière, les Cavaliers de Cleveland ont perdu leurs deux premiers matchs contre les Celtics de Boston lors la série finale de l’Association de l’Ouest, avant de revenir de l’arrière pour remporter la série.

Nurse a affirmé qu’il se pouvait qu’il procède à quelques changements de formation dimanche après l’horrible performance de vendredi. Marc Gasol, surtout, n’a récolté que deux points.

Le quatrième match aura lieu mardi à Toronto. Le match no 5, si nécessaire, sera disputé à Milwaukee.