Max Parrot est le grand favori pour l'emporter cette fin de semaine.

Les principales têtes d'affiche du Jamboree

Voici quelques athlètes à surveiller, cette semaine, lors du big air de surf des neiges et de ski, à l’îlot Fleurie de Québec. Le Jamboree couronnera quatre nouveaux champions, puisque Mark McMorris, Anna Gasser, Kai Malher et Mathilde Gremaud ne sont pas là pour défendre leur titre.

Max Parrot

Le grand favori de la compétition. Sa neuvième place lors du big air olympique est trompeuse : l’athlète de Bromont n’a pas réussi à atterrir ses sauts. Mais bien peu d’hommes sont capables de réaliser les manœuvres de l’arsenal Parrot. «Mon objectif est d’avoir du plaisir, de performer de mon mieux et de remercier tous ceux qui m’ont supporté cette année», a dit mercredi le médaillé d’argent en slopestyle aux Jeux olympiques de PyeongChang. L’an dernier, il avait terminé deuxième, derrière Mark McMorris.

-----

Julia Marino a remporté trois médailles en carrière aux X Games, dont l'or en slopestyle.

Julia Marino

La plus Québécoise des riders américaines, car elle est entraînée par Maxime Hénault, tout comme Laurie Blouin et Max Parrot. Sa 10e place au big air de PyeongChang l’a sans doute déçue, car elle a déjà remporté l’argent et le bronze dans cette discipline lors des X Games, en plus d’une médaille d’or en slopestyle. Elle a terminé deuxième à Québec l’an dernier.

-----

Kim Lamarre disputera son premier big air en milieu urbain.

Kim Lamarre

Incroyable, mais vrai : malgré sa longue et riche carrière, Kim Lamarre en sera à son premier big air en milieu urbain, cette semaine. «Pour moi, ça amène une certaine nervosité», a commenté la skieuse de Lac-Beauport, mercredi. «C’est excitant. Je suis dans les plus vieilles du sport, mais d’avoir quelque chose de nouveau, ça fait plaisir en fin de saison», a ajouté l’athlète de 29 ans, qui espère se rendre jusqu’aux Jeux olympiques de 2022.

-----

Teal Harle a terminé cinquième au slopestyle aux Jeux de PyeongChang.

Teal Harle

L’irrésistible médaille de bronze d’Alex Beaulieu-Marchand au slopestyle de PyeongChang a jeté un peu d’ombre sur la performance du Canadien Teal Harle. Mais l’athlète de 21 ans n’a pas à rougir de son cinquième rang en Corée. Le Britanno-Colombien avait aussi décroché une quatrième place, l’an dernier, lors de la première présentation d’une Coupe du monde de big air en ski acrobatique à Québec.

***

LES JO PRIVENT QUÉBEC DE GROS NOMS

Si la présence de Max Parrot, Laurie Blouin, Kim Lamarre et Alex Bellemare assure un intérêt au Jamboree, l’absence de plusieurs grands noms demeure difficile à ignorer.

Chez les Québécois, les médaillés olympiques Sébastien Toutant et Alex Beaulieu-Marchand ont préféré faire une croix sur la compétition. Tout comme les Canadiens Mark McMorris, l’Autrichienne Anna Gasser et l’Américaine Jamie Anderson, trois autres surfeurs des neiges décorés à PyeongChang.

LIRE ÉGALEMENT : LAURIE BLOUIN NERVEUSE DE SAUTER DEVANT LES SIENS

Plusieurs s’étaient d’abord inscrits, laissant espérer un rendez-vous très relevé. Mais les désistements ont été nombreux dans les dernières semaines. En snowboard, seulement trois athlètes ayant réussi un top 10 lors du big air olympique seront présents, hommes et femmes confondus.

Ces absences sont justement dues en bonne partie à la tenue des JO il y a un mois, reconnaît la vice-présidente de Gestev, Chantal Lachance.

«Ça fait 28 ans que je fais ce métier-là, et je peux vous dire que dans tous les sports, les années olympiques sont toujours un peu spéciales en terme de participation d’athlètes. Après les olympiques, il y a beaucoup de blessés, les athlètes sont fatigués et ont le goût de rentrer à la maison. Ça fait toujours une drôle d’édition. Mais dans chaque sport ça revient aux quatre ans, c’est cyclique et c’est la vie. Donc est-ce qu’on est déçus de ça? Pas du tout», a souligné Mme Lachance, prenant soin d’ajouter que l’absence de plusieurs gros noms permettra peut-être à des jeunes Québécois de se démarquer.

Ceux-ci seront en effet nombreux sur le saut de l’îlot Fleurie, cette semaine. Surveillez entre autres Marguerite Sweeney (Saint-Basile-de-Portneuf), Océane Fillion (Saguenay) et Francis Jobin (Lac-Beauport).