Peter Laviolette dirigeait les Predators de Nashville depuis mai 2014.

Les Predators congédient l’entraîneur Peter Laviolette

NASHVILLE — Les Predators de Nashville ont congédié l’entraîneur-chef Peter Laviolette, lundi soir.

Nashville a un rendement de 19-15-7 après n’avoir gagné qu’une seule fois depuis cinq matchs.

Les Predators se classent au sixième rang de la section Centrale, à sept points du troisième rang.

Laviolette a été engagé en mai 2014, après avoir aussi dirigé les Islanders de New York (2001-03), les Hurricanes de la Caroline (2003-2009) et les Flyers de Philadelphie (2009-2014).

Sous sa gouverne, les Hurricanes ont remporté la coupe Stanley en 2006, tandis que les Flyers ont atteint la finale en 2010.

Son adjoint Kevin McCarthy a aussi été remercié.

«Le leadership de Peter et Kevin nous a amenés un niveau de succès sans précédent dans l’organisation - se rendre en finale de la coupe Stanley (2017), ainsi que mériter le trophée des Présidents (2018), a notamment évoqué le président des opérations hockey et directeur général des Predators, David Poile.

«Leur passion pour le hockey, leur capacité à motiver un club et leur volonté d’être les meilleurs rend cette décision difficile.»

Du début de la saison 2014-15 à ce jour, les Predators ont récolté 248 victoires, se classant au sixième rang de la LNH pour cette période. Ils ont remporté le titre de leur section en 2018 et 2019.

Laviolette a montré une fiche de 248-143-60 aux commandes des Predators. En 2017, l’équipe s’est inclinée devant les Penguins de Pittsburgh en ronde ultime.

Un an plus tard, la récolte de 117 points a été assombrie par une élimination au deuxième tour, face aux Jets de Winnipeg.

L’Américain de 55 ans a été le deuxième entraîneur des Predators, après le règne de 15 ans de Barry Trotz.

Avant la mauvaise séquence en cours, Nashville a aussi dû traverser un mois de novembre difficile (4-7-2), incluant une série de six revers.

Les Predators vont rejouer mardi soir à domicile, contre les Bruins de Boston.