Sidney Crosby est resté étendu pendant de longs moments avant de quitter la patinoire par ses propres moyens.

Les Penguins perdent Crosby... et le match

Kevin Shattenkirk a tranché en avantage numérique tôt en prolongation et les Capitals de Washington ont gagné le troisième match de leur série de deuxième tour face aux Penguins de Pittsburgh au compte de 3-2, lundi soir.
Les Penguins mènent toujours la série 2-1, mais c'est l'état de santé de leur capitaine Sidney Crosby qui retiendra l'attention au cours des prochains jours.
Crosby a quitté le match après avoir encaissé un double-échec à la tête de la part du défenseur Matt Niskanen tôt en première période.
L'entraîneur des Penguins, Mike Sullivan, a dit après le match qu'il n'avait pas de mises à jour concernant Crosby ou Conor Sheary, qui a quitté après être venu en contact avec son coéquipier Patric Hornqvist, au deuxième vingt.
«Ils seront évalués au fil de la nuit et nous irons de l'avant à partir de là», a t-il dit.
Nicklas Backstrom et Evgeny Kuznetsov ont ensuite donné les devants 2-0 aux Capitals avant de voir les Penguins répliquer grâce à des buts d'Evgeni Malkin et de Justin Schultz dans un intervalle de 48 secondes après avoir remplacé le gardien Marc-André Fleury par un attaquant supplémentaire en fin de troisième période.
Pénalité coûteuse
Shattenkirk a finalement joué les héros en avantage numérique après 3:13 de jeu en prolongation. Il a surpris Fleury à l'aide d'un lancer précis à partir de la ligne bleue. Le défenseur des Penguins Trevor Daley était au cachot après avoir retenu Marcus Johansson lors d'une échappée.
Fleury a effectué 30 arrêts au cours du match. À l'autre bout de la patinoire, Braden Holtby a repoussé 28 lancers.
La soirée a bien mal commencé pour les Penguins. Crosby tentait une manoeuvre autour du filet des Capitals quand il a été atteint au bras droit par un coup de bâton de l'attaquant des Capitals, Alex Ovechkin. Crosby a semblé perdre l'équilibre au moment d'entrer en contact avec Niskanen, qui l'a atteint sur le côté de la tête avec son bâton.
Le genou gauche de Crosby a aussi plié de manière inquiétante sur la séquence et Crosby est resté étendu pendant de longs moments avant de quitter la patinoire par ses propres moyens. Niskanen a écopé une punition majeure pour double-échec et une inconduite de partie.
«Ce n'était pas intentionnel, a t-il plaidé. J'ai vu la reprise en ultra ralenti, ça paraît très mal. Je l'ai atteint haut. J'espère qu'il est correct. Je ne voulais vraiment pas le blesser. C'est un jeu malheureux qui s'est déroulé très vite.»
Le capitaine des Penguins, Sidney Crosby, a quitté la rencontre après avoir été frappé solidement à la tête par l'arrière Matt Niskanen, des Capitals, au cours de la première période.
But chanceux
Les Capitals ont ensuite pris les devants à 13:05 en avantage numérique quand une remise de Backstrom vers le devant du filet a dévié deux fois avant d'aboutir derrière la ligne des buts.
Kuznetsov croyait avoir porté le coup de grâce à 9:46 du troisième tiers, quand il a complété un beau jeu de passes amorcé par Johansson et Justin Williams, mais les Penguins ont trouvé le moyen de prolonger le suspense.
Malkin a réduit l'écart à un seul but avec 1:53 à faire à l'aide d'un puissant tir sur réception, puis Schultz a semé l'hystérie au PPG Paints Arena en créant l'égalité avec 65 secondes à écouler au cadran.
Cependant, ce sont les Capitals qui ont eu le dernier mot.
Le quatrième match de la série entre les deux grands rivaux sera présenté mercredi, à Pittsburgh.