Marc-André Fleury a repoussé 36 rondelles, mercredi.

Les Penguins gagnent sans Crosby

Les Penguins de Pittsburgh ont trouvé le moyen de survivre malgré l'absence de leur vedette Sidney Crosby.
Marc-André Fleury a repoussé 36 rondelles et l'attaquant recrue Jake Guentzel a profité d'un bond favorable pour inscrire son huitième but des séries, et les champions en titre de la Coupe Stanley ont défait les Capitals de Washington 3-2 mercredi soir.
Les hommes de Mike Sullivan détiennent une avance de 3-1 dans leur série demi-finale de l'Association Est et pourraient pousser Alex Ovechkin et compagnie vers des vacances hâtives dès samedi dans la capitale des États-Unis.
Dans la victoire, Justin Schultz a fait vibrer les cordages dans un deuxième match consécutif et Patric Hornqvist a ajouté son troisième filet des séries.
La réplique des Capitals est venue de la part d'Evgeny Kuznetsov et de Nate Schmidt. Le gardien Braden Holtby a terminé sa soirée de travail avec 16 arrêts.
Quant à Crosby, victime d'une commotion cérébrale lors du troisième duel de la série, lundi, il est absent pour une période indéterminée.
Contenir sa colère
Cette blessure a forcé les joueurs des Penguins à trouver une façon de gagner sans l'une des meilleures bougies d'allumage dans la Ligue nationale de hockey tout en contenant leur colère face à un geste qu'ils considéraient vicieux.
Fleury a insisté sur le fait que les Penguins ne devaient pas songer à se venger, mais les Capitals s'y étaient préparés. Le joueur de centre Jay Beagle, des Capitals, croyait que la série pourrait devenir vicieuse à la suite des incidents ayant marqué le troisième match.
Ça ne s'est pas produit. Du moins pas mercredi. À l'exception d'un accrochage mineur entre Chris Kunitz, des Penguins, et Tom Wilson, le duel s'est avéré plutôt calme. La rencontre a pris une tournure semblable à celles des deux premiers matchs, gagnés par les Penguins.
Un départ canon et un brin de chance ont aidé les Penguins à se forger une avance de 2-0.
Hornqvist a reçu une passe d'Olli Maatta, a battu de vitesse deux défenseurs des Capitals et s'est présenté seul devant Holtby, qu'il a battu d'un tir des poignets dans la partie supérieure gauche, au-dessus de la mitaine de Holtby, à 4:39 du premier vingt.
Les Penguins ont doublé leur avance à 3:51 de la période médiane quand une tentative de passe de Guentzel a frappé le patin du défenseur Dmitry Orlov avant de glisser dans le filet, derrière un Holtby surpris.
Deux buts en 72 secondes
Mais moins de cinq minutes plus tard, les deux formations étaient de retour à la case de départ grâce à deux buts des Capitals en 72 secondes. Kuznetsov a d'abord déjoué Fleury à la suite d'une passe de Justin Williams, à 7:21.
Puis Schmidt a inscrit son premier but en carrière en matchs éliminatoires, sautant sur le retour d'un tir de T.J. Oshie qui avait donné contre la rampe, derrière le filet du gardien sorelois.
Mais l'attaque à cinq des Penguins, plutôt docile au début de la série, a finalement produit à 11:24 du deuxième vingt grâce à un violent tir frappé de Schultz, à la suite d'une passe d'Evgeni Malkin.
Fleury a fait le reste.