Les Penguins ont rapidement donné le ton quand Sidney Crosby (87) a envoyé le premier tir de son équipe au fond du filet. Il s'agissait de son 50e but en carrière en séries éliminatoires.

Les Penguins écrasent les Blue Jackets 4-1

Sidney Crosby a obtenu un but et deux mentions d'aide, Marc-André Fleury a connu un autre fort match devant le filet et les Penguins de Pittsburgh ont défait les Blue Jackets de Columbus 4-1, vendredi soir, pour doubler leur avance dans la série.
Jake Guentzel a ajouté un but et une aide pour les champions en titre de la coupe Stanley. Evgeni Malkin a inscrit son premier but des séries et Patric Hornqvist a complété la marque dans un filet désert.
Fleury a terminé la partie avec 39 arrêts, lui qui a remplacé Matt Murray avant le premier duel de la série. Il a également reçu l'aide de ses coéquipiers, qui ont bloqué 23 tirs.
Brandon Saad a été l'unique buteur des Blue Jackets et Sergei Bobrovsky a stoppé 28 tirs.
La troisième partie de cette série aura lieu dimanche, à Columbus.
Les Penguins ont rapidement donné le ton quand Crosby a envoyé le premier tir de son équipe au fond du filet. Il s'agissait de son 50e but en carrière en séries éliminatoires. Conor Sheary a soutiré la rondelle à Bobrovsky et il l'a passée à Guentzel, qui n'a pas hésité à la refiler à son capitaine.
Saad a redonné de l'énergie aux Blue Jackets quand il a décoché un bon tir des poignets qui a trompé la vigilance de Fleury après sept minutes de jeu en deuxième période.
Momentum
Ce momentum n'a duré que 51 secondes, quand Crosby et Guentzel ont effectué une descente à deux contre un. Crosby a remis le disque à la recrue de 22 ans, qui n'a pas raté une telle occasion.
Les visiteurs ont tenté de créer l'égalité en testant Fleury à quelques reprises, mais Malkin a complété un jeu de Crosby pour sceller la rencontre alors qu'il restait 2:01 à jouer.
L'entraîneur de Columbus, John Tororella, a mis de la pression sur son équipe - qui n'a connu que deux matchs de plus de 3 buts depuis la Saint-Patrick - afin de trouver des occasions de marquer, afin de ne pas transformer cette troisième présence en séries en simple rôle de figuration.
Mais ces efforts ont été réduits à néant, autant par Fleury que par les gars en noir et jaune devant lui. La meilleure chance des Blue Jackets est arrivée en fin de deuxième période quand l'arrière des Penguins, Brian Dumoulin, est allé au cachot pour avoir retenu. Columbus a dû se contenter que d'une pognée d'occasions de marquer qui n'ont pu se concrétiser en raison de Cole ou des autres spécialistes de l'infériorité numérique qui ont bloqué les tirs.