Étienne Morin, Justin Larose et Charles Gaudet, trois porte-couleurs du Canadien au Tournoi pee-wee, avaient quelques conseils à prodiguer au dg Marc Bergevin afin de relancer le grand club.

Les pee-wee conseillent Bergevin

Il n’y a pas 36 solutions aux problèmes du Canadien de Montréal selon les trois pee-wee rencontrés par Le Soleil une heure avant le match opposant l’Arsenal du Lac Saint-Louis, les représentants du Tricolore au tournoi de Québec cette année, et les Hurricanes de la Caroline.

«Signez John Tavares et repêchez un jeune joueur talentueux comme Connor McDavid», lancent à l’unisson le capitaine Justin Larose et son adjoint Étienne Morin sous le regard approbateur de leur coéquipier Charles Gaudet.

Comme s’ils ne voulaient pas froisser leur coéquipier Tom Molson, le plus jeune des enfants du propriétaire du Canadien, les jeunes hésitent à répondre aux questions du journaliste du Soleil. Ils se tournent souvent vers leurs coéquipiers qui sont sortis du vestiaire, curieux de voir ce qui se tramait dans le corridor, avant de se prononcer.

Parmi le groupe, une voix s’élève : «Ça irait beaucoup mieux si Shea Weber n’était pas blessé. L’équipe se portera beaucoup mieux quand il reviendra au jeu.»

Le capitaine Larose affiche son plus beau sourire quand il parle avec admiration de Maurice Richard, «une de mes idoles», précise-t-il, en ajoutant le nom du prodige Connor McDavid, des Oilers d’Edmonton, avant de terminer sa pensée. Et lui, quel genre de joueur est-il au juste? Un marqueur naturel comme le Rocket ou un joueur plus spectaculaire que McDavid, qui vient tout juste de s’offrir une soirée de quatre buts et cinq points contre le Lightning de Tampa Bay?

«Est-ce que je suis rapide?» demande le jeune Larose à ses deux amis? «Tu es le meilleur joueur de l’équipe», lui répond Gaudet.

Pas sûr que le numéro 9 de l’Arsenal était le joueur le plus rapide sur la patinoire du Centre Vidéotron, jeudi soir, mais il a démontré qu’il était très habile et créatif avec la rondelle quand il a marqué le premier but du petit Canadien à mi-chemin du premier engagement.

De son côté, Gaudet, un arrière conscient avant tout de l’importance de bien jouer dans sa zone, opte pour un jeune retraité quand vient le temps de nommer son joueur préféré. «Même s’il a pris sa retraite, je choisis encore Nicklas Lidstrom, qui jouait pour les Red Wings de Detroit.» Difficile de contester ce choix quand on jette un coup d’œil sur la longue feuille de route du Suédois, qui a mis la main à sept reprises sur le trophée Norris, remis au meilleur arrière de la LNH.

À l’image des grands

Comme ce fut trop souvent le cas cette année, le mini-Tricolore a connu un début de match difficile, concédant un but aux Hurricanes dès la deuxième minute de jeu. Et il n’y avait pas quatre minutes d’écoulées au cadran que Montréal accusait déjà un recul de deux buts.

Résulat : l’Arsenal a tiré de l’arrière tout au long de la rencontre et s’est buté au gardien Aiden Wright dans les 10 dernières minutes du match après que Tom Molson eut réduit l’écart à un seul but dans une défaite de 5-4.

***

En vitesse...

Charles-Étienne Asselin a marqué deux buts pour mener les Sénateurs de Bellechasse à une victoire de 6-2 sur Québec-Centre Cartier lors du premier match de la journée dans la catégorie Inter-B... William Lambert a amassé quatre points (2-2) et les Baroudeurs de Beauce-Centre ont vaincu les Éclaireurs de Chaudière-Etchemin 7-0. Nicolas Ouellet a aussi touché la cible en deux occasions pour les vainqueurs... Dylan Lafrance a réussi un but spectaculaire avec seulement sept secondes à écouler à la troisième période pour permettre aux Harfangs de Beauport de l’emporter 3-2 sur l’Allemagne dans la classe AA... Les Commandeurs du Collège de Lévis, l’Arsenal de l’Académie St-Louis et les Athlétiques de L’Ancienne-Lorette, trois formations de la région de Québec évoluant dans la nouvelle division scolaire seront à l’œuvre, vendredi, à compter de 18h.