Les Pats résistent aux Jets

Tom Brady a retrouvé son rythme après un lent départ et il a lancé deux passes de touché au quatrième quart pour mener les Patriots de la Nouvelle-Angleterre à une victoire de 30-23 sur les Jets de New York, dimanche.
Le quart-arrière des Patriots (6-0) a complété 13 de ses 16 tentatives de passes pour des gains de 135 verges au dernier quart pour combler un déficit de 20-16 et procurer aux siens une avance de deux matchs sur les Jets dans l'Est de la Conférence américaine. Le joueur le plus utile du dernier Super Bowl a réussi 34 de ses 54 passes et a amassé 355 verges de gains au total.
«Je crois que nous nous sommes améliorés plus le match avançait, a déclaré Brady. Nous avons fait les jeux lorsque nous en avions besoin. Je crois que c'était ça l'important.»
Ces chiffres auraient pu être encore mieux si ses receveurs n'avaient pas échappé 11 passes, dont six gracieuseté de Brandon LaFell.
Les Jets sont venus de l'arrière dans la dernière minute, réussissant un placement et recouvrant le botté court qui a suivi avec 15 secondes à faire. Cependant, après que la courte passe de Ryan Fitzpatrick eut placé les Jets à 37 verges d'égaler la marque, une pénalité à Brandon Marshall a mis fin au match.
«Je pensais que nous les avions», a déclaré le joueur de ligne offensive Willie Colon. «Je croyais que nous étions la meilleure équipe sur le terrain, mais nous ne l'étions pas... Ils nous ont battus loyalement.»
Rob Gronkowski a capté 11 passes, un sommet en carrière, et récolté 108 verges de gains et un touché, Danny Amendola en a saisi 8 pour 86 verges de gains et Brady a aussi inscrit un touché. Les champions en titre du Super Bowl ont ainsi signé une neuvième victoire de suite, si on remonte aux éliminatoires, l'an dernier.
Les Jets (4-2) ont réussi trois sacs à l'endroit de Brady en première demie et la meilleure défensive de la NFL l'a rendu inconfortable pour prendre une avance de 13-10 à la mi-temps. Mais la ligne offensive des Patriots, minée par les blessures, a répondu en deuxième demie, tout comme Brady.