Le quart des Bills Josh Allen (au centre) a subi une blessure à la tête après avoir été victime d’un plaqué casque à casque par Jonathan Jones (31).

Les Patriots peinent, mais viennent à bout des Bills

ORCHARD PARK — Lors d’une journée au cours de laquelle le quart Tom Brady n’a pas été très menaçant, Jamie Collins, J.C. Jackson et la défensive des Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont pris le relais.

Collins a intercepté une passe de Matt Barkley avec 1:27 à jouer au quatrième quart et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont venus à bout des Bills de Buffalo 16-10, dimanche.

Jackson a réussi deux interceptions et il a bloqué un dégagement, qui a été retourné sur une distance de 11 verges pour un touché par Matthew Slater. Les Patriots ont provoqué quatre revirements dans la rencontre.

Les Patriots ont commencé la saison avec un dossier de 4-0 pour une première fois depuis 2015 et une cinquième fois en 20 ans sous la tutelle de l’entraîneur-chef Bill Belichick.

Josh Allen blessé

Les Bills (3-1) ont raté une occasion d’amorcer la campagne avec quatre victoires de suite pour une première fois depuis 2008, mais ils doivent maintenant se poser des questions concernant leur quart.

Barkley s’est amené en relève au partant Josh Allen, qui a subi une blessure à la tête après avoir été victime d’un plaqué casque à casque par Jonathan Jones, au début du quatrième quart. Allen a été évalué brièvement sous la tente avant d’être escorté au vestiaire.

«Il n’y a aucune place pour des gestes de la sorte dans le football», a pesté l’entraîneur-chef des Bills, Sean McDermott, qui s’est questionné à savoir pourquoi Jones n’avait pas été expulsé sur la séquence.

Jones a défendu son geste en disant qu’il n’a jamais eu l’intention de blesser Allen.

«Il n’y avait aucune malice. Ça fait partie du football, a-t-il affirmé. Nous sommes simplement sur le terrain à jouer au football. J’espère qu’il n’aura rien. Je vais le contacter.»

«Si un de nous avait commis un geste semblable envers Brady, il aurait été expulsé, a mentionné le joueur des Bills Micah Hyde. C’est notre quart et nous sommes avec lui dans la victoire ou la défaite. Josh n’a pas glissé, mais en fin de compte, ça ne change rien parce que tu ne peux pas frapper à la tête.»

Le résultat n’a été confirmé que lorsque le secondeur des Patriots Kyle Van Noy a appliqué de la pression sur Barkley et il a mis sa main sur le poitrail du quart des Bills. Barkley n’a pas été en mesure de compléter sa motion et le ballon a flotté jusque dans les mains de Collins.

Brady a le numéro des Bills

Brady a porté à 31-3 sa fiche en carrière contre les Bills, accentuant le record de la NFL pour le plus grand nombre de victoires par un quart contre un même adversaire. Les Patriots ont remporté un sixième duel de suite contre les Bills et ils revendiquent une fiche de 34-5 contre eux depuis le début de la saison 2000.

Les deux équipes ont effectué pas moins de 14 dégagements lors de cette partie. Les 16 points des Patriots sont survenus à la suite d’un revirement des Bills.

Brandon Bolden a réussi un touché à la suite d’une course de quatre verges, ouvrant le pointage pour les visiteurs. Deux séries à l’attaque plus tard, les Patriots ont pris les devants 13-0 quand Slater a amené le ballon jusque dans la zone des buts après le dégagement bloqué de Jackson.

Les Patriots semblaient en position de se sauver avec le match quand Brady a été victime d’une interception lors d’un troisième essai et les buts. Sa passe en direction de Julian Edelman a été interceptée par Hyde.

Brady a complété seulement 18 de ses 39 passes pour des gains aériens de 150 verges. Les Patriots n’ont pas marqué 30 points pour une première fois cette saison.

Allen a terminé le match avec 13 passes complétées en 28 tentatives et pour des gains de 153 verges. Il a lancé trois interceptions. En relève, Barkley a vu neuf de ses 16 tentatives par la voie des airs être captées pour un total de 127 verges.