Auteurs de 14 coups sûrs, les Nationals sont en fort belle posture à l’approche du match numéro trois à Washington, vendredi.

Les Nationals en avance 2-0 dans la Série mondiale

HOUSTON - Kurt Suzuki a claqué un circuit en solo qui brisait l’impasse en septième et les Nationals de Washington ont ajouté cinq points dans cette manche, mercredi, battant finalement les Astros de Houston 12-3 pour doubler leur coussin en Série mondiale, à 2-0.

Le receveur de 36 ans a envoyé la balle au-dessus de la clôture de gauche, sur le 100e tir de Justin Verlander. Il brisait ainsi l’égalité de 2-2.

Un simple à l’avant-champ de Howie Kendrick a valu un autre point. Asdrubal Cabrera a fourni un simple de deux points, au champ centre, puis deux autres coureurs ont marqué suite au mauvais relais du troisième but Alex Bregman, sur une frappe de Ryan Zimmerman.

En huitième, Adam Eaton a cogné une longue balle de deux points et Cabrera a de nouveau soutiré un simple, poussant Juan Soto au marbre. En neuvième, c’est Michael Taylor qui a frappé un coup de canon.

Auteurs de 14 coups sûrs, les Nationals sont en fort belle posture à l’approche du match numéro trois à Washington, vendredi. On y jouera également samedi, à tout le moins.

Le droitier Anibal Sanchez, pour les Nationals, amorcera la troisième partie face à Zack Greinke.

Verlander a montré une fiche de 21-6 et une moyenne de 2,58 en saison régulière. Il a mené le baseball majeur au niveau des gains pour la troisième fois de sa carrière, en plus de signer un troisième match sans point ni coup sûr. Mais en Série mondiale, son rendement en carrière a chuté à 0-5.

Après avoir concédé quatre points en première manche lors du cinquième match de la série de championnat de l’Américaine, face aux Yankees, Verlander a connu un autre début de soirée difficile.

Le droitier a permis aux trois premiers frappeurs des Nationals de se rendre sur les sentiers, à commencer par l’arrêt-court Trea Turner, qui a soutiré un but sur balles sur quatre lancers.

Eaton a enchaîné avec un simple au champ gauche et Anthony Rendon a suivi avec un double sur le tableau indicateur du champ gauche, avec un compte d’aucune balle et deux prises, pour donner aux visiteurs une avance de 2-0.

Verlander a limité les dégâts en retirant les trois frappeurs suivants, dont deux sur des prises.

Les Astros ont égalé le score en fin de première manche après deux retraits grâce à un retentissant circuit de Bregman au champ gauche, après un simple de Michael Brantley.

La manche aurait pu être plus productive encore pour les Astros si Jose Altuve, auteur d’un double après un retrait, n’avait pas été retiré au troisième but par un relais précis de Suzuki, sur une tentative de vol.

Par la suite, les deux puissants droitiers ont lancé à la hauteur des attentes. Verlander a concédé quatre coups sûrs et un but sur balles tout en récoltant quatre retraits sur des prises de la deuxième à la sixième manche.

L’un de ces retraits au bâton lui a permis de passer à l’histoire en devenant le premier lanceur dans l’histoire du Baseball majeur à atteindre le plateau des 200 retraits sur des prises en matchs éliminatoires. Il a réalisé l’exploit lorsque Victor Robles a été retiré sur une balle-ricochet en deuxième manche.

Stephen Strasburg a surmonté des menaces en troisième et en sixième manches lors desquelles les Astros étaient parvenus à placer deux coureurs sur les sentiers. En troisième, il a forcé Bregman à frapper dans un optionnel. En sixième, il a surpris le frappeur suppléant Kyle Tucker en le retirant sur trois prises à l’aide d’une balle à effet sur le coin extérieur.