Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
George Armstrong (au centre) a passé ses 21 saisons comme joueur dans la LNH avec les Maple Leafs, incluant 12 années à titre de capitaine, et il a contribué à la conquête de quatre coupes Stanley durant les années 60.
George Armstrong (au centre) a passé ses 21 saisons comme joueur dans la LNH avec les Maple Leafs, incluant 12 années à titre de capitaine, et il a contribué à la conquête de quatre coupes Stanley durant les années 60.

Les Maple Leafs de Toronto pleurent le décès de l’ancien capitaine George Armstrong

La Presse canadienne
PC
Article réservé aux abonnés
TORONTO — George Armstrong, un ancien capitaine des Maple Leafs de Toronto qui a été associé à cette organisation à divers titres pendant 75 ans, est décédé. Il était âgé de 90 ans.

La direction des Maple Leafs a annoncé la nouvelle par communiqué dimanche matin. La cause du décès n’a pas été précisée.

L’un des premiers joueurs d’origine autochtone à jouer au hockey professionnel, Armstrong s’est joint à l’organisation torontoise en 1946. Il a passé ses 21 saisons comme joueur dans la LNH avec les Maple Leafs, incluant 12 années à titre de capitaine, et il a contribué à la conquête de quatre coupes Stanley durant les années 60.

Le 2 mai 1967, au Maple Leaf Gardens, il avait marqué le filet d’assurance dans une victoire de 3-1 contre le Canadien de Montréal lors du sixième match de la finale, procurant à son équipe ce qui est la dernière coupe Stanley de son histoire.

Ce fut le dernier but de l’ère des six équipes originales de la LNH, la ligue accueillant six nouvelles formations l’automne suivant.

Surnommé «The Chief», Armstrong a participé à 1187 matchs avec les Maple Leafs et a amassé 296 buts et 417 aides. En 110 matchs éliminatoires, l’ancien ailier droit a ajouté 26 buts et 34 aides.

Avec les Maple Leafs, Armstrong a également été entraîneur-chef, adjoint au directeur général, recruteur, ambassadeur communautaire et membre de l’organisation des Anciens.

Élu au Temple de la renommée du hockey en 1975, Armstrong a été identifié comme l’un des 100 plus grands joueurs dans l’histoire de l’équipe et fait partie du «Legends Row» des Maple Leafs depuis 2015. Son numéro 10 a été retiré en octobre 2016.

«George est un membre à part entière du tissu de l’organisation des Maple Leafs et il nous manquera énormément», a déclaré, par communiqué, le président et gouverneur adjoint Brendan Shanahan.

«Homme fier mais néanmoins humble, il a adoré être un Maple Leaf et n’a jamais cherché les projecteurs même si personne n’a joué plus de matchs que lui avec Toronto ni été le capitaine de l’équipe plus longtemps. Toujours porté à mettre ses coéquipiers en valeur plutôt que lui-même, George n’avait pas pu livrer lui-même son discours la journée où il a été immortalisé au «Legends Row», a ajouté Shanahan.

Dans ses propres mots, le dernier paragraphe du discours que Armstrong n’a pas lu se lisait comme suit : «Le hockey est un sport merveilleux et je l’adore. Je suis membre d’une génération en voie de disparition, que vous n’aurez plus jamais. Chacun de nous est une personne comme nulle autre, qui ne se reproduira jamais. À tous mes amis et toutes mes connaissances, merci pour vos conseils et orientations, qui m’ont aidé à devenir ce que je suis aujourd’hui, une personne très, très heureuse.»