Le quart des Alouettes Antonio Pipkin a connu une soirée difficile, alors qu’il a lancé quatre interceptions, en plus de subir sept sacs de la part de la défensive des Lions.

Les Lions infligent une défaite de 32-14 aux Alouettes

MONTRÉAL — C'est à se demander où les Alouettes de Montréal avaient laissé leur belle confiance affichée cette semaine à l'entraînement. La troupe de Mike Sherman est sortie complètement à plat face aux Lions de la Colombie--Britannique, qui en ont profité pour inscrire leur première victoire en territoire adverse cette saison, par la marque décisive de 32-14.

Encore dans le coup avec quelque trois minutes à faire, Antonio Pipkin a plutôt lancé ses troisième et quatrième interceptions du match, toutes deux ramenées pour des majeurs qui ont scié les jambes des Alouettes.

La première a été retournée par T.J. Lee sur 37 verges, ce qui a chassé la majorité des 15 346 spectateurs qui s'étaient déplacés au Stade Percival-Molson.

Puis, quelques instants plus tard, le demi de coin Anthony Orange a ramené un relais de Pipkin sur 54 verges pour enfoncer le dernier clou dans le cercueil des Alouettes (3-9).

Controverse relancée

Après avoir montré de belles choses à ses trois premiers départs, Pipkin a connu une soirée difficile. Les Lions ont inscrit 24 de leurs 32 points à la suite des quatre interceptions du jeune quart des Alouettes.

Après la sortie de Johnny Manziel cette semaine et cette contre-performance de Pipkin, la controverse des quarts est ainsi relancée de plus belle au sein des Alouettes.

Bryan Burnham a marqué l'autre majeur des vainqueurs, qui ont aussi obtenu deux points quand les locaux ont concédé un touché de sûreté. Tyler Long, avec des placements de 25, 30 et 45 verges, s'est chargé de compléter le pointage.

Tevaughn Campbell, sur un retour de placement bloqué par Chip Cox ramené sur 87 verges, a marqué l'unique touché des Alouettes. Boris Bede a complété la marque avec des placements de 46 et de 29 verges, et avec un simple.

Les Lions (5-6) n'avaient pas encore inscrit la victoire en cinq sorties à l'étranger jusqu'ici. Cette victoire leur permet également de remporter deux matchs d'affilée pour la première fois en 2018.

Chez les Lions, Jonathon Jennings, venu remplacer Travis Lulay après deux jeux seulement, s'est très bien tiré d'affaire, complétant 19 de ses 30 passes. Blessé au bras gauche lorsque plaqué au sol par John Bowman après avoir décoché une passe, Lulay n'est pas revenu dans la rencontre.

C'est le deuxième match d'affilée que ce dernier doit quitter en raison d'une blessure.

Les Alouettes ont maintenant une semaine pour retrouver leurs moyens, alors qu’ils rendront visite aux Blue Bombers de Winnipeg, vendredi prochain.

Reste à savoir qui sera le quart partant des Alouettes...