Les porteurs de ballon Devonta Freeman (à gauche) et Tevin Coleman alternent lors de chaque série offensive des Falcons, offrant ainsi à la meilleure attaque de la NFL deux armes polyvalentes et dynamiques. En plus d'avoir conjugué leurs efforts pour amasser près de 1600 verges au sol, ils sont aussi dangereux par la passe.

Les «jumeaux» du champ arrière des Falcons

Devonta Freeman et Tevin Coleman sont tellement interchangeables dans le champ-arrière des Falcons d'Atlanta que par moments, Matt Ryan les confond. «Il ne sait même pas qui est sur le terrain», mentionne Coleman, affichant un large sourire.
Ces deux porteurs de ballon forment tout un duo. Évidemment, Freeman est le partant, mais il n'y a pas de relâchement ou aucune raison de changer les choses quand Coleman s'amène dans le match. Une façon de procéder qui permet aux deux porteurs de ballon d'être frais et dispos.
La relation entre Freeman et Coleman va bien au-delà du terrain. «C'est mon frère», affirme Freeman. «Quand tu vois quelqu'un qui veut faire partie de quelque chose de spécial et qu'il travaille très fort, il n'y a pas d'autre raison que de l'aimer et de lui vouer beaucoup de respect.»
Ils vont savourer ces moments ensemble, car il y a de fortes chances que ce ne soit pas une relation à long terme. Ils seront assurément amis pour la vie, mais en raison de la réalité de la NFL et son plafond salarial, ils devront probablement briser leur lien professionnel sous peu.
Plus d'argent
Freeman, un choix de quatrième ronde en 2014, a déjà créé quelques remous avant le Super Bowl en dévoilant qu'il désirait un nouveau contrat. Il a amassé plus de 1000 verges par la course et il a été sélectionné pour participer au Pro Bowl au cours des deux dernières saisons. Sans surprise, il souhaite recevoir un salaire digne des meilleurs demis offensifs de la NFL.
Et il y a Coleman, un choix de troisième ronde en 2015. Même s'il a raté trois matchs cette saison en raison d'une blessure, il a obtenu 520 verges au sol et huit touchés. Prochainement, il pourrait souhaiter plus d'argent et un plus grand rôle au sein de l'attaque d'une formation de la NFL.
«Nous avons beaucoup pensé à ça», reconnaît Coleman. «Mais il restera toujours mon frère, peu importe où nous sommes.»
Hors du terrain, il n'y a aucun sentiment de jalousie. Ces deux hommes semblent vraiment apprécier leur compagnie. «C'est naturel de l'encourager lorsqu'il se trouve sur le terrain», insiste Coleman. «Quand il réussit un gros jeu, il me dit d'aller en réussir un à mon tour.»
Ryan, le quart des Falcons et un des candidats au titre de joueur le plus utile, sait à quel point il est chanceux de pouvoir compter sur deux porteurs de ballon de la sorte. «Ils se complètent si bien. Ils peuvent transporter le ballon entre les blocs, ils peuvent attraper le ballon hors du champ-arrière et ils sont excellents en protection pour la passe. C'est rare d'avoir un joueur comme ça dans une équipe et dans notre cas, nous en avons deux.»
En alternant lors de chaque série offensive, ils offrent à la meilleure attaque de la NFL deux armes polyvalentes et dynamiques. En plus d'avoir conjugué leurs efforts pour amasser près de 1600 verges au sol, ils sont aussi dangereux par la passe. Freeman a capté 54 ballons pour des gains de 462 verges et 2 touchés tandis que Coleman a effectué 31 réceptions pour des gains de 421 verges et 3 touchés.
«C'est difficile pour une défensive de les couvrir parce que nous n'apportons pas de changement dans notre façon de jouer, peu importe qui est sur le jeu», a indiqué Ryan. On peut maintenant mieux comprendre pourquoi le quart-arrière oublie qui est dans le match.