En finale, l’Espagnol Regino Hernandez (bronze) et l’Australien Jarryd Hughes (argent) poursuivent en vain le champion olympique Pierre Vaultier de la France.

Le Français Pierre Vaultier conserve son titre en snowboardcross

PYEONGCHANG - Pierre Vaultier a conservé jeudi son titre olympique en snowboardcross pour apporter à la France sa sixième médaille des Jeux de Pyeongchang.

Le «rider» de Serre-Chevalier, âgé de 30 ans, a devancé l’Australien Jarryd Hughes et l’Espagnol Regino Hernandez, qui a apporté la première médaille à son pays aux Jeux d’hiver depuis 1992. La médaille d’argent est allée à Jarryd Hughes de l’Australie.

Leader de la Coupe du monde, champion du monde en 2017 et grand favori de l’épreuve, Vaultier, qui avait débuté la journée en terminant premier de la manche de classement, a failli pourtant ne pas voir la finale, après sa chute en demie.

Il a mené de bout en bout la finale qui s’est terminée en une explication entre trois concurrents, après qu’une chute en a éliminé trois autres de la course au podium.

Grondin sans Brochu

Pendant que Baptiste Brochu déclarait forfait quelques heures avant le lancement de l’épreuve en raison d’une blessure subue à l’entraînement, Éliot Grondin recevait son baptême olympien. Après une faute en fin de parcours lors de la première séance de qualification, le jeune homme de 16 ans de Sainte-Martie-de-Beauce s’est repris à son 2e essai. L’expérience s’est arrêtée ne huitième de finale, dernier de sa vague.

Christopher Robanske a été le meilleur Canadien en atteignant la demi-finale. Une ronde avant, un autre Canadien, Kevin Hill, voyait son parcours prendre fin.