La planchiste de Stoneham Laurie Blouin participe à la finale de l'épreuve féminine de snowboard slopestyle.

Finale du slopestyle retardée: les proches de Laurie Blouin dans l'attente

Pendant que la compétition féminine de slopestyle en snowboard était retardée de plus d'une heure à cause des forts vents à PyeongChang, une trentaine de proches de Laurie Blouin patientaient au Pub du Lac de Saint-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, dimanche soir.

La tante de Blouin, Brigitte Collin, est la propriétaire des lieux. Sa mère, Martine Collin, dit que la planchiste de 21 ans de Stoneham rêve de Jeux olympiques depuis son tout jeune âge. «Il faut croire en nos enfants! dit la dame. Je lui ai dit : "J'y crois si tu y crois. On va t'entourer, mais il faut que tu fasses les efforts pour"», explique Mme Collin.

Plus tôt cette semaine, elle a été en contact très rapidement avec sa fille après qu'elle se soit blessée à l'entraînement. Blouin en a été quitte pour un œil au beurre noir et une bonne frousse.

Les qualifications de l'épreuve féminine de slopestyle avaient été annulées dimanche, à cause du vent. Toutes les participantes participent donc à la finale, organisée sur deux manches au lieu de trois prévues à l'origine.  Avec AFP