Josh Donaldson a donné le ton au match avec une longue balle en solo en troisième manche.

Les Jays toujours en vie

La bataille des Grands Lacs n'est pas terminée. Josh Donaldson a brillé au bâton et en défense et les Blue Jays ont battu les Indians 5-1, forçant la présentation d'un cinquième match dans la série de championnat Cleveland - Toronto, dans l'Américaine.
Donaldson a donné le ton au match avec une longue balle en solo en troisième, enflammant la foule de 49 142 personnes.
Superbe plongeon 
Deux manches plus tard, il a été l'artisan du troisième retrait avec un superbe plongeon à sa gauche, suivi d'un relais vif et précis au premier but. Cela étouffait la menace des Indians, qui venait de réduire l'avance des Blue Jays à 2-1, plus tôt en cinquième.
Les Indians restent aux commandes de la série, 3-1.
Le cinquième match aura lieu mercredi à 16h, encore une fois au Rogers Centre. Les lanceurs partants seront Ryan Merritt et Marco Estrada.
Une manche après le circuit de Donaldson, Ezequiel Carrera a doublé le coussin torontois à 2-0 avec un simple chanceux au champ opposé, faisant marquer Troy Tulowitzki, à partir du deuxième but. "Tulo" et Russell Martin avaient soutiré des buts sur balles.
Simple de deux points d'Encarnacion 
Les Blue Jays ont porté leur avance à 4-1 en septième, gracieuseté d'un simple de deux points d'Edwin Encarnacion, à travers le monticule. Ryan Goins et Jose Bautista ont pu croiser le marbre.
Goins a entamé la manche avec un simple et a filé au troisième but quand Bryan Shaw a relayé bien hors cible au premier coussin, sur un faible roulant de Bautista. Est ensuite venu le coup sûr opportun d'Encarnacion, qui a produit 127 points en saison régulière, un sommet en carrière.
Carrera a aussi frappé un triple en huitième, venant ensuite marquer sur un ballon-sacrifice de Kevin Pillar.
Aaron Sanchez n'a permis qu'un point et deux coups sûrs en six manches, retirant cinq frappeurs au bâton.
«Il a une bonne rapide, tout le monde le sait, a dit le gérant des Indians, Terry Francona. Et en plus, il a bien contrôlé sa balle cassante, dès le tout début. C'est ce qui nous a rendu la tâche très difficile.»
Des gars «relaxes»
Brett Cecil, Jason Grilli et Roberto Osuna ont lancé pendant une manche chacun, ne donnant pas de coup sûr. Osuna a réglé le cas des visiteurs en 10 tirs, dont neuf prises.
«Les gars étaient relaxes, tout en étant bien conscients de l'enjeu, a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons. De Sanchez à l'enclos, tout le monde a bien fait. Le circuit de Donaldson nous a donné un bel élan. Nous étions à la recherche d'un gros coup sûr comme ça. Carrera a fait une belle contribution. Il y a eu bien du positif.»
Les Indians ont marqué en cinquième sur un double de Roberto Perez, leur neuvième frappeur. Coco Crisp a reçu un but sur balles, puis un mauvais lancer de Sanchez l'a placé au deuxième but avant la claque de Perez, au champ centre-gauche.
Corey Kluber a quitté après cinq manches, ayant donné deux points, quatre coups sûrs et deux buts sur balles. Il a disposé de sept frappeurs sur des prises, lui qui s'amenait sur la butte après seulement trois jours de repos.