Les Indians ont remporté trois matchs d’affilée et présentent un dossier de 4-1 à domicile.

Les Indians se moquent des Blue Jays 7 à 2

CLEVELAND — Carlos Carrasco est devenu le premier lanceur des Indians depuis 1908 à avoir retiré 12 frappeurs sur des prises en cinq manches et la formation de Cleveland a battu les Blue Jays de Toronto 7-2, samedi.

Après avoir connu quelques difficultés lors de son premier départ de la saison, Carrasco (1-1) a été étincelant au monticule. Le droitier a retiré plus de 10 frappeurs à la plaque pour la 23e fois de sa carrière, muselant les Blue Jays jusqu’en cinquième manche.

«J’aime les retraits au bâton, a dit Carrasco. Douze retraits sur des prises en cinq manches, c’est bon.»

Freddy Galvis a cogné un circuit et Rand Grichuk a frappé un double d’un point. Avec le point égalisateur au bâton, Carrasco a retiré Rowdy Tellez à son 90e et dernier lancer.

«Nous aurions pu le laisser aller un peu plus longtemps, mais il a terminé la manche sur une bonne note et c’était un bon moment pour envoyer nos releveurs», a souligné le gérant des Indians, Terry Francona.

«C’était son match, a reconnu le voltigeur des Blue Jays Teoscar Hernandez, qui a été retiré à deux reprises par Carrasco. Tout le monde sait qu’il est l’un des meilleurs lanceurs de la ligue.»

Jake Bauer a donné une étincelle à l’attaque des Indians lorsqu’il a produit deux points en frappant un simple en troisième. Les Indians ont inscrit trois points lors de cette manche. Carlos Santana, Hanley Ramirez et Roberto Perez ont par la suite inscrit des points.

Thomas Pannone (0-2) a alloué quatre points en deux manches et deux tiers et a obtenu six retraits sur des prises.

Les Indians ont remporté trois matchs d’affilée et présentent un dossier de 4-1 à domicile.

Les Blue Jays ont été limités à deux points et moins à sept de leurs 10 derniers matchs cette saison, dont trois face aux Indians. Trevor Bauer a été parfait en sept manches jeudi et Shane Bieber a alloué deux points en six manches vendredi.

Santana, qui a donné la victoire aux Indians grâce à un circuit en neuvième manche la veille, a frappé un simple d’un point en première.

La recrue Eric Stamets, à l’arrêt-court, a doublé l’avance des siens en troisième. Il s’agissait de son premier coup sûr dans les Majeures, n’ayant réussi à capitaliser lors de ses 16 premières présences au bâton. Ramirez a obtenu un but sur balles, alors que les sentiers étaient remplis et Bauers a suivi avec un simple d’un point pour permettre aux Indians de prendre les devants 4-0 en troisième manche.