Warren Foegele des Hurricanes célèbre après avoir créé l’égalité.

Les Hurricanes quittent New York avec une avance de 2-0 dans la série

NEW YORK — Dominés pendant la majorité des deux premières périodes, en plus de voir un de leurs joueurs clés se blesser, les Hurricanes de la Caroline ont marqué deux buts rapides pour se sauver avec la victoire.

Warren Foegele et Nino Niederreiter ont fait bouger les cordages dans un intervalle de 48 secondes en troisième période et les Hurricanes de la Caroline ont eu raison des Islanders de New York 2-1, dimanche.

«Nous savions que nous devions sortir avec le couteau entre les dents en troisième période», a exprimé Niederreiter.

Cette victoire a cependant eu un coût. Petr Mrazek a stoppé neuf des 10 tirs dirigés vers lui avant de quitter le match lors de la septième minute du deuxième engagement. En relève, Curtis McElhinney a été parfait devant 17 lancers.

«Il a été très bon pour nous, a déclaré Foegele à propos de McElhinney. Ce n’est pas facile de sauter sur la patinoire quand tu n’as pas affronté un tir en 30 minutes. Il a effectué plusieurs bons arrêts.»

Les Hurricanes ont pris les devants 2-0 dans cette série demi-finale d’Association Est et ils ont gagné six de leurs sept dernières parties éliminatoires. Le troisième duel aura lieu mercredi soir, à Raleigh.

En première ronde, la formation de la Caroline avait perdu les deux premiers matchs de la série, disputés au domicile des Capitals de Washington. Elle avait ensuite perdu la cinquième rencontre, encore à l’étranger, mais elle avait rebondi de belle façon en éliminant les champions en titre de la coupe Stanley devant leurs partisans.

Maintenant, les Hurricanes rentrent à domicile avec une bonne avance dans la série et ils auront l’occasion de balayer leurs adversaires s’ils gagnent les deux prochaines parties.

«C’est énorme de gagner deux matchs ici, a mentionné Foegele. Nous devons nous concentrer, nous regrouper et ne penser qu’au prochain affrontement. Lors de la dernière série, nous étions dans leur situation et nous avons malgré tout gagné. Ils vont sûrement penser à ça.»

Des poteaux et un but refusé

Mathew Barzal a été le seul joueur des Islanders à enfiler l’aiguille. La formation de New York a toutefois touché plusieurs poteaux et elle s’est vue refuser un but en fin de deuxième période. Robin Lehner a réalisé 16 arrêts.

«Nous avons été meilleurs qu’au premier match, a affirmé le capitaine des Islanders, Anders Lee. Maintenant, nous devons aller dans leur amphithéâtre et leur rendre la pareille.»



« C’est énorme de gagner deux matchs ici. Nous devons nous concentrer, nous regrouper et ne penser qu’au prochain affrontement. Lors de la dernière série, nous étions dans leur situation et nous avons malgré tout gagné. Ils vont sûrement penser à ça »
Warren Foegele

Tirant de l’arrière 1-0 après 40 minutes, les Hurricanes ont soudainement pris les devants au début du troisième vingt. Foegele a d’abord créé l’égalité après avoir accepté une passe de Lucas Wall­mark. Il a déjoué Lehner du côté droit dès la 17e seconde.

Niederreiter a placé son équipe aux commandes 48 secondes plus tard, lorsqu’il a redirigé un tir de Teuvo Teravainen pour inscrire son premier but des présentes séries.

McElhinney a eu son mot à dire en bloquant un lancer d’Anthony Beauvillier et en repoussant les tentatives de Barzal et de Josh Bailey.

Mrazek a été remplacé par McElhinney durant une pause publicitaire, à 6:27 de la période médiane. Les Hurricanes ont par la suite annoncé qu’il s’était blessé au bas du corps. Le gardien tchèque n’a alloué aucun but en 125 minutes et quatre secondes, si on remonte à la deuxième période du septième match contre les Capitals.

McElhinney en était à sa troisième présence en carrière en séries éliminatoires et sa première dans l’uniforme des Hurricanes.