euvo Teravainen et Greg McKegg ont marqué dans un intervalle de 66 secondes tôt en deuxième période et les Hurricanes de la Caroline ont obtenu leur billet pour la finale de l'Association de l'Est.

Les Hurricanes balaient les Islanders et atteignent la finale de l'Est

RALEIGH, N.C. — Teuvo Teravainen et Greg McKegg ont marqué dans un intervalle de 66 secondes tôt en deuxième période et les Hurricanes de la Caroline ont obtenu leur billet pour la finale de l'Association de l'Est en complétant le balayage de leur série face aux Islanders de New York grâce à une victoire de 5-2, vendredi.

Teravainen et Sebastian Aho ont amassé chacun un but et une aide, tandis que Justin Williams et Andrei Svechnikov ont aussi touché la cible pour les Hurricanes, qui ont atteint au moins la finale d'association lors de chacune de leurs quatre dernières participations aux séries. Curtis McElhinney a réalisé 26 arrêts.

Les Hurricanes, dont la dernière participation aux séries remontait à 2009, ont gagné leurs six dernières rencontres et ils ont réussi un premier balayage dans leur histoire. Ils ont également remporté leurs cinq dernières parties à domicile.

«Imposer votre volonté et mettre un doute dans l'esprit de vos adversaires sont des éléments importants pour gagner une série, a dit Williams. Nous avons poussé, nous avons marqué quelques buts, nous avons obtenu l'avance, et c'est comme ça que vous gagnez une série. Vous dites à l'autre équipe que c'est trop difficile pour eux, et ce fut le cas.»

En finale de l'Est, les Hurricanes affronteront le gagnant de la série entre les Blue Jackets de Columbus et les Bruins de Boston. Cette série est égale 2-2.

«Je n'ai pas de préférence, a dit le défenseur Justin Faulk. Nous serons prêts pour le prochain tour, peu importe l'adversaire.»

Mathew Barzal et Brock Nelson ont été les buteurs des Islanders, qui ont inscrit seulement cinq buts en quatre matchs dans la série. Robin Lehner a accordé trois buts sur 11 tirs en 23:17 de jeu avant de céder sa place à Thomas Greiss. Ce dernier a stoppé huit des 10 lancers dirigés vers lui.

«Nous avons reçu un coup de poing au visage et je voulais provoquer quelque chose, a dit l'entraîneur-chef des Islanders, Barry Trotz, au sujet du changement de gardien. Je savais que nous avions de la difficulté à marquer des buts.»

Les Islanders ont été victimes d'un premier balayage depuis le printemps 1994 - au premier tour face aux Rangers de New York.

À la recherche d'une étincelle, les Islanders n'auraient pu demander mieux comme début de rencontre, alors que Svechnikov a été puni pour bâton élevé après seulement 1:13 de jeu. Barzal a récupéré un retour après un tir de Devon Toews pour ouvrir le pointage à 2:30.

Les Hurricanes ont toutefois donné rapidement la réplique, 2:14 plus tard, aussi en avantage numérique. Aho a été crédité du but alors que le défenseur des Islanders Adam Pelech a accidentellement poussé le disque dans son propre filet.

Teravainen et McKegg ont ensuite offert aux Hurricanes une avance qu'ils n'allaient jamais échapper, sonnant du même coup la fin pour Lehner. Teravainen a complété un jeu de passes parfait amorcé par Aho et Warren Foegele à 2:11 du deuxième vingt, puis McKegg a sauté sur une rondelle libre à 3:17 après que Lehner eut échappé un long tir de Brett Pesce.

«Nous avions le dos au mur et ils ont trouvé le moyen de marquer un but, puis un deuxième, a noté le capitaine des Islanders, Anders Lee. Vous l'avez vu dans cette série, ces gars-là ne baissent jamais l'intensité même avec l'avance.»

Williams a porté un dur coup aux Islanders à 8:51 du deuxième vingt, frappant au vol une remise de Jordan Staal. Il s'agissait pour Williams d'un 100e point en carrière en séries éliminatoires.

Svechnikov a confirmé le résultat avec 4:47 à faire, portant le score à 5-1.

Nelson a surpris McElhinney avec 1:09 à écouler au cadran, mais ce ne fut pas suffisant pour faire taire les spectateurs, qui célébraient déjà depuis un bon moment le prolongement du parcours de leurs favoris.