P.K.Subban a souligné à sa façon le premier balayage de l'histoire des Predators.

Les Hawks se font balayer

La route des champions de l'Ouest en séries a pris fin après seulement quatre petits matchs. Battus 4-1 par les Predators, les Blackhawks de Chicago ont été éliminés, jeudi à Nashville.
Il s'agit de la première fois qu'un club classé premier se voit écarté au premier tour depuis 2012. Cette année-là, Los Angeles a entamé sa marche vers la Coupe en éliminant Vancouver. Les Hawks, qui ont mené l'Ouest en saison régulière avec 109 points, n'ont marqué que trois fois dans la série après avoir été blanchis deux fois devant leurs supporters.
Roman Josi (2) et Colton Sissons ont déjoué Corey Crawford, tandis que Viktor Arvidsson a complété dans un filet désert. Pekka Rinne, auteur de 30 arrêts, n'a cédé que devant Jonathan Toews. C'est un premier balayage en 13 occasions en séries pour les Predators, qui vont affronter St. Louis ou le Minnesota en deuxième ronde. Les Blues sont en contrôle 3-1 dans cette série.
Les Jackets éliminés
À Pittsburgh, Sidney Crosby et Scott Wilson ont marqué à 51 secondes d'écart en troisième période et les Penguins ont éliminé les Blue Jackets de Columbus en l'emportant 5-2. Bryan Rust, à deux reprises, et Phil Kessel ont été les autres buteurs des vainqueurs, tandis que Marc-André Fleury a réalisé 49 arrêts.
Les champions en titre de la Coupe Stanley affronteront au deuxième tour le gagnant de la série entre les Capitals de Washington et les Maple Leafs de Toronto. Les Penguins profiteront de quelques jours de repos avant d'entamer la deuxième ronde.
Lorsque Rust a marqué à moins de trois minutes d'écart au deuxième engagement - deux buts sur des retours frappés du revers -, les Penguins semblaient pourtant en plein contrôle du match.  William Karlsson et Boone Jenner ont toutefois répliqué inscrit deux buts rapides pour réduire l'écart à 3-2. La troupe de John Tortorella croyait même avoir égalé la marque en troisième, mais le but a été refusé pour cause d'obstruction.
Les Penguins ont profité d'un avantage numérique pour creuser l'écart  sur un tir frappé de Crosby. Quelques secondes plus tard, Wilson a déjoué Sergei Bobrovsky d'un tir du revers. Le gardien des Jackets a repoussé seulement 27 tirs sur 32.