Les fondeurs Alex et Pierre Harvey

Les grands honneurs pour les Harvey

Voilà plusieurs années que Pierre et Alex Harvey font la fierté de leur communauté. Ils ont inspiré beaucoup de Québécois, mais surtout leurs concitoyens de Saint-Ferréol-les-Neiges. Dimanche, ils étaient décorés de la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel.

«Leur feuille de route est plus qu’impressionnante. Vous allez comprendre que je ne citerai pas les exploits qu’ils ont accomplis tout au long de leurs carrières, vous seriez ici bien trop longtemps», a souligné l’honorable Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec, pendant la cérémonie. 

Cet honneur vise à reconnaître l’engagement, la détermination et le dépassement de soi des gens qui ont eu une influence positive au sein de leur communauté. D’ailleurs, plusieurs dizaines de personnes sont venues assister à la cérémonie, des proches ou des admirateurs des deux Harvey.

Pierre Harvey a connu une carrière de cyclisme et de fondeur, avec des participations aux Jeux olympiques dans les deux sports. Son fils Alex a participé aux trois derniers JO d’hiver et compte deux victoires en Championnats du monde de ski de fond. Mais ce ne sont pas seulement leurs résultats qui auront marqué leur entourage, mais leur influence et leur implication dans le sport.

«J’en ai reçu plusieurs des prix dans ma carrière, mais celui-là me touche particulièrement. C’est le plus bel honneur que j’ai eu de ma vie», a confié Pierre Harvey.

Saint-Ferréol, un paradis

Dans leurs discours, les deux hommes ont mis en lumière l’amour qu’ils ont pour leur petit coin de pays. 

«Il y a 30 ans, quand on a décidé de venir s’installer ici, la mère d’Alex et moi, on a décidé de venir à Saint-Ferréol parce qu’on se disait que c’est l’endroit où il y a la plus belle neige au Québec. C’est un paradis terrestre», a indiqué le père.

Alex se souvient des soirs de jours d’école, où il se dépêchait de finir ses devoirs dans l’autobus pour sauter sur ses skis en arrivant à la maison. Les pistes se trouvaient derrière chez lui, à quelques pas. Il avait le meilleur terrain de jeu. 

«J’ai grandi dans une famille de sportifs, c’est sûr que je suis parti avec une bonne dose de génétique. Ça prenait plus que ça, ça prenait un environnement pour développer ce potentiel-là», a ajouté le fils. 

Pour se souvenir

Il sera désormais difficile de passer par Saint-Ferréol-les-Neiges sans penser aux Harvey. À l’occasion de la cérémonie de remise des médailles, une sculpture en hommage au père et au fils a été dévoilée dimanche. Elle est installée tout juste devant l’hôtel de ville.

La mairesse Parise Cormier a indiqué réfléchir à la manière de souligner les carrières des deux athlètes vedettes depuis la retraite olympique d’Alex en mars dernier.

«Vous nous avez rendus fiers de faire partie de votre communauté. Je me fais porte-parole de tous les citoyens et je vous dis merci pour ce que vous êtes, de bonnes personnes», a-t-elle déclaré, visiblement émue. 

L’œuvre a été réalisée par la sculptrice Pascale Archambault, qui dit s’être inspirée de l’amour que portent les résidents de Saint-Ferréol pour les Harvey. Elle souhaitait mettre en lumière le partage d’une génération à l’autre.

«Avoir une œuvre d’art à notre image, c’est incroyable. J’habite à 100 mètres d’ici, je vais la voir tous les jours. C’est un très bel honneur, et de le partager avec mon père, ça rend ça encore plus magique», a commenté Alex. 

Le fondeur continuera de s’impliquer dans le sport auprès notamment du club de ski de fond de la région. Le sport peut compter sur lui afin d’assurer la pérennité du développement de jeunes athlètes. 

«Une statue, je me suis dit que ça ne se pouvait pas, il me semble qu’on reçoit ça à titre posthume! Mais je suis très content, ce n’est pas une photo de nous, c’est de l’espoir pour la jeunesse. C’est le message derrière. Le sport, c’est aussi le plaisir d’être avec d’autres gens. Notre plus beau plaisir à nous c’est d’aller dehors et jouer, j’espère que ça va inspirer d’autres familles», a terminé Pierre Harvey.