Le gérant Patrick Scalabrini pourra compter sur son voltigeur de centre étoile Sébastien Boucher (photo) Jeff Kaplan, Jeff Duba et Karl Gélinas mais sera privé du meileur producteur de pointys de la Can-Am Rene Leveret et Assif Shah demain et jeudi au stade municipal.

Les frappeurs des Capitales affamés

Obligés de prendre une journée de congé lundi en raison des caprices de Dame Nature, les frappeurs des Capitales étaient affamés lorsqu'ils ont sauté sur le terrain du Amarillo National Bank Sox Stadium pour y disputer le premier match des deux à l'affiche, mardi soir. Et les lanceurs du gérant Bobby Brown en ont payé le prix. La troupe québécoise a frappé 20 coups sûrs pour l'emporter 14 à 7 sur les Sox.
Les Capitales n'ont pas mis beaucoup de temps à montrer leurs couleurs. Dès la première manche, ils ont envoyé huit frappeurs au bâton face au partant Derek Blacksher, qui a accordé trois points, quatre coups sûrs et un but sur balles. Balbino Fuenmayor a été le héros de cette poussée avec un double qui lui a permis de produire deux points.
Dès leur tour au bâton, les Sox ont riposté. Après avoir retiré les deux premiers frappeurs à lui faire face, Zach Staniewicz a donné trois coups sûrs et un but sur balles. Les Capitales ont aussi commis une erreur, ce qui a permis aux locaux de marquer deux points.
Blanchis en deuxième manche même s'ils ont placé trois coureurs sur les buts, les Capitales ont ajouté trois points en troisième grâce à trois coups sûrs, dont un simple de deux points de Sébastien Boucher, et une erreur. Les hommes de Patrick Scalabrini ont ensuite ajouté un point en quatrième et deux en cinquième pour porter la marque à 9 à 2.
Après avoir blanchi les frappeurs des Sox en deuxième, troisième et quatrième, Staniewicz a connu une manche plus difficile en cinquième. Il a accordé des circuits de deux points à Jason Martin et à Brandon Pinckney, et soudainement, les Sox se sont retrouvés à trois points des Capitales.
Nullement assommés par la poussée de quatre points de leurs rivaux, les frappeurs de la troupe québécoise ont riposté avec quatre autres points en sixième. Boucher et Fuenmayor ont chacun profité de cette manche pour produire un quatrième point. 
Les locaux ont ensuite placé trois coureurs sur les buts aux dépens du releveur Brett Schreiber, mais Sheldon McDonald a réussi à mettre fin à la menace. Les gagnants ont ajouté un point en septième sur un simple de Rene Leveret. À leur dernier tour au bâton, Amarillo a ajouté un point aux dépens du releveur Chris Cox. 
Sur la butte pendant cinq manches, Staniewicz a récolté sa cinquième victoire de la campagne. Il a donné six points, tous mérités, et neuf coups sûrs. Il a aussi réussi trois retraits sur des prises. Outre Boucher (5/5, 4 pp) et Fuenmayor (1/2, 4 pp), Mike Provencher (4/5), Asif Shah (3/4) et Leveret (2/3, 2 pp) ont aussi brillé en attaque pour les Capitales.
Deuxième match
C'est vers 22h45 que le second match du programme double entre les Capitales et les Sox s'est amorcé. Et au moment de mettre sous presse, les hommes de Patrick Scalabrini tiraient de l'arrière 2 à 0 après deux manches et demie.
Appelé à amorcer le deuxième match à la place de Shawn Sanford, Karl Gélinas a goûté à la médecine des Sox dès la première manche. Kevin Mahoney, premier frappeur des locaux, a d'abord réussi un double. Après deux retraits, Joey Weik a frappé un circuit de deux points qui a donné les devants 2 à 0 aux siens. Gélinas a ensuite fermé la porte aux Sox en deuxième. De son côté, Clayton Tanner a limité l'attaque des Capitales à deux simples en trois manches.