Les joueurs des Flyers se sont butés à Semyon Varlamov, qui n’a pas cédé une seule fois devant la menace.
Les joueurs des Flyers se sont butés à Semyon Varlamov, qui n’a pas cédé une seule fois devant la menace.

Les Flyers se butent à Varlamov

Associated Press
TORONTO - Semyon Varlamov a repoussé 29 lancers, Andy Greene a inscrit un but en séries éliminatoires pour la première fois en une décennie et les Islanders de New York ont amorcé leur série de deuxième tour en force en battant les Flyers de Philadelphie 4-0, lundi soir.

Pour la première fois depuis 1987, les deux équipes se retrouvent en séries éliminatoires et les Islanders n’ont pas perdu de temps pour imposer leur rythme.

Greene a fait bouger les cordages après six minutes de jeu en première période. Le vétéran de 37 ans est le 10e joueur de la LNH à avoir fait écouler 10 ans entre deux buts en séries. Varlamov a aidé les siens à maintenir leur avance en multipliant les arrêts pour obtenir son second jeu blanc des séries.

Jean-Gabriel Pageau, Anders Lee et Devon Toews ont touché la cible en troisième période pour mettre le match hors de portée.

De l’autre côté de la patinoire, le jeune gardien des Flyers Carter Hart a bloqué 26 tirs.

Les Flyers ont battu le Canadien de Montréal en six matchs en première ronde. Il s’agissait de leur premier triomphe en séries depuis 2012.

Ils ont eu le dessus, malgré n’avoir dominé l’adversaire que 13-11 au cours de la série, qui fut extrêmement serrée. Les Flyers ont de quoi remercier Hart pour ça. Le gardien a réussi à faire deux jeux blancs consécutifs et a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,95.

Les Islanders ont été coriaces lors de la première ronde, disposant des Capitals de Washington en cinq matchs seulement.

La formation new-yorkaise a profité d’une occasion pour prendre les devants tôt en première période, grâce à un tir de la ligne bleue de Greene.

La troupe de Barry Trotz a imposé son rythme lors des 20 premières minutes de jeu, dominant les Flyers 15-4 au chapitre des tirs au but.

Les Flyers ont retrouvé leur erre d’aller au second tiers, mitraillant le filet adverse avec 15 lancers. Les joueurs d’Alain Vigneault se sont toutefois butés à Varlamov, qui n’a pas cédé une seule fois devant la menace.

Pageau a permis aux Islanders de souffler un peu en doublant l’avance des siens 2-0 après trois minutes de jeu au troisième engagement. Lee et Toews ont mis le match hors de portée par la suite.