Les États-Unis croiseront le fer avec le Japon au prochain tour.

Les États-Unis accèdent aux demi-finales

Les États-Unis ont comblé un déficit pour l'emporter 6-3 face à la République Dominicaine, championne en titre de la Classique mondiale de baseball, et sont parvenus à se tailler une place pour les demi-finales du tournoi.
La République Dominicaine a pris les devants rapidement en première manche. Robinson Cano et Carlos Santana ont donné une avance de 2-0 aux leurs pour débuter la rencontre.
Ian Kinsler, un but sur balle et Christian Yelich, un double frappé au centre du terrain, ont permis aux États-Unis d'égaler la marque en troisième manche.
Les Américains n'ont pas perdu de temps pour prendre les devants dès la manche suivante. Giancarlo Stanton a claqué une longue balle de deux points au champ gauche, portant la marque à 4-2.
Jones répond à l'appel
En septième manche, le joueur de champ centre, Adam Jones a réalisé le jeu du match en sautant vers les gradins pour capter la longue balle de Manny Machado.
Cependant, quelques instants plus tard, Robinson Cano a réduit l'écart (4-3) en frappant un circuit au champ gauche, redonnant espoir aux Dominicains.
Le lanceur Tyler Clippard est remplacé par le releveur Sam Dyson, qui a complété la manche avec brio.
Les Américains n'ont toutefois pas dit leur dernier mot. En huitième manche, Andrew McCutchen a soulevé la foule en frappant un double au champ centre. Il permet aux États-Unis de prendre une avance confortable de 6-3. Les Dominicains ne sont pas parvenus à percer la défensive américaine par la suite.
Danny Duffy a accordé six coups sûrs et 2 points et a retiré un frappeur en quatre manches de travail pour les États-Unis. Du côté dominicain, Ervin Santana a permis six coups sûrs à l'adversaire, en plus de retirer deux frappeurs, pour quatre points produits.
Il s'agissait d'un match ultime entre les deux équipes pour déterminer laquelle parviendrait à accéder à la demi-finale. Les États-Unis croiseront le fer avec le Japon au prochain tour.