Les Eskimos d'Edmonton ont précisé que leur étude « avait inclus des rencontres avec les dirigeants inuits et des représentants des communautés d’Iqaluit, d’Inuvik, de Yellowknife et d’Ottawa ».
Les Eskimos d'Edmonton ont précisé que leur étude « avait inclus des rencontres avec les dirigeants inuits et des représentants des communautés d’Iqaluit, d’Inuvik, de Yellowknife et d’Ottawa ».

Les Eskimos garderont leur nom

EDMONTON — Les Eskimos d’Edmonton n’ont pas l’intention de modifier leur nom.

La concession de la LCF a annoncé vendredi qu’elle avait choisi le statu quo après «une étude exhaustive qui s’est étalée sur un an de concert avec des dirigeants du peuple inuit et des membres de leur communauté partout au Canada».

«La plupart d’entre eux souhaitaient être davantage impliqués auprès du club, pouvait-on lire dans le communiqué des Eskimos. Il y avait une panoplie d’opinions concernant le nom du club, mais il est rapidement devenu clair qu’il n’y avait pas de consensus en faveur d’un changement de nom.»

«En conséquence, le club a choisi de conserver son nom.»

Les Eskimos ont toutefois refusé de diffuser les résultats de leur étude.

Cette décision a été annoncée la journée même où les Redskins de Washington, dans la NFL, ont indiqué qu’ils procéderont à un « examen approfondi » de leur nom. Par communiqué, ils ont indiqué que les récents évènements aux États-Unis et les réactions dans la communauté les ont amenés à revoir leur position.

Les Eskimos ont précisé que leur étude « avait inclus des rencontres avec les dirigeants inuits et des représentants des communautés d’Iqaluit, d’Inuvik, de Yellowknife et d’Ottawa ; et une phase de recherche combinant des entrevues en profondeur avec des Inuits du Nord et d’Edmonton, et un sondage téléphonique auprès d’un imposant groupe d’Inuits à travers le Canada ».