Appelé à prendre la relève à Carson Wentz, blessé au dos, le quart-arrière Nick Foles a mené les Eagles à quatre victoires consécutives dont le gain qui a permis à la formation de l’entraîneur-chef Doug Peterson d’accéder au match de deuxième tour des séries de la NFL face aux Saints de La Nouvelle-Orléans.

Les Eagles ont changé depuis leur cinglante défaite de la semaine 11

PHILADELPHIE — Lorsque les Eagles de Philadelphie sont allés à La Nouvelle-Orléans lors de la semaine 11, leurs meneurs ont perdu leur sang-froid avant que l’équipe ne subisse la défaite.

Carson Wentz a quitté le terrain en donnant des coups de poing dans l’air après avoir été victime de l’une de ses trois interceptions, une rare manifestation de frustration par le vétéran quart de trois saisons.

Malcolm Jenkins a soulevé deux majeurs en direction de Sean Payton, son ancien entraîneur-chef, après un touché de 37 verges d’Alvin Kamara lors d’un quatrième essai et sept verges à franchir au quatrième quart alors que les Saints menaient déjà par 31 points. Puis, une fois sur les lignes de côté, Jenkins a violemment lancé son casque au sol.

Les Eagles ont été dominés physiquement et mentalement dans une défaite de 48-7 qui portait alors leur dossier global à 4-6. Il s’agissait du pire revers infligé à une équipe ayant remporté le Super Bowl la saison précédente, et il n’aurait pas été surprenant de voir les Eagles glisser dans les bas-fonds du classement.

Plutôt, les Eagles ont affiché de la résistance. Ils n’ont bas abandonné. Ils n’ont pas baissé les bras. Ils ont formé un groupe uni. Voilà qu’ils auront le match revanche auquel ils aspiraient.

Les Eagles (10-7) s’en retournent à La Nouvelle-Orléans pour y affronter les Saints (13-3) dans un duel de deuxième tour des séries éliminatoires de la NFL, dimanche.

«Aucune des deux équipes ne va amorcer la rencontre avec une avance, et aucune des deux équipes ne va commencer le match avec un avantage à cause d’un jeu qui s’est produit, il semble, il y a un an», a affirmé le coordonnateur défensif des Eagles, Jim Schwartz.

«Quand vous vous faites battre comme nous avons été battus, c’est facile de tomber dans le négativisme. C’est facile de se décourager. Toutefois, nos joueurs sont devenus plus déterminés. Ils sont demeurés positif et nous avons été capable d’obtenir de bons résultats et de retourner là-bas.»

Quatre gains de suite

Ça ne sera pas la même formation qui va jouer contre les Saints au Superdome.

Wentz s’est blessé au dos et Nick Foles, le joueur le plus utile à son équipe lors du dernier Super Bowl, a pris la relève et mené les Eagles à quatre victoires de suite. La séquence inclut le gain de 16-15 contre les Bears de Chicago, grâce à une remontée tardive, au premier tour des séries dimanche dernier.

L’attaque a retrouvé son rythme avec une moyenne de 25,4 points par match et un dossier de 6-1 depuis cette défaite. Lors de leurs 10 premières sorties, ils avaient inscrit 20,5 points par rencontre.

«Je pense que nous avons fait beaucoup de progrès depuis ce dernier match, estime le coordonnateur offensif des Eagles, Mike Groh. Nous sommes satisfaits de notre situation actuelle à l’attaque. C’est certain que de semaine en semaine, nous voulons apporter des améliorations en fonction de ce que les autres essaient de faire contre vous. Nous savons que nous faisons face à un énorme défi. Ils forment une excellente défensive. Ils ont connu une très bonne saison et font beaucoup de choses très bien.»