Corey Seager (photo) a une fois de plus démarré l'attaque des Dodgers de Los Angeles.
Corey Seager (photo) a une fois de plus démarré l'attaque des Dodgers de Los Angeles.

Les Dodgers forcent la tenue d'un septième match en battant les Braves 3-1

La Presse Canadienne
ARLINGTON — Corey Seager a une fois de plus démarré l'attaque des Dodgers de Los Angeles, qui ont forcé la tenue d'un septième match en battant les Braves d'Atlanta 3-1, samedi soir.

Faisant face à l'élimination pour une deuxième journée consécutive, les Dodgers ont inscrit trois points en première manche et ils ont tenu le coup pour créer l'égalité 3-3 dans cette série de championnat de la Nationale. Le duel ultime aura lieu dimanche soir.

«Je me remets tranquillement de ce match, mais je pense aussi à celui de demain, a déclaré le gérant des Dodgers, Dave Roberts. Nous vivons pour ce genre de parties.»

Seager a poursuivi sur sa lancée en produisant le premier point des Dodgers grâce à une claque en solo, comme il l'avait fait la veille. Cette fois, ce circuit est survenu en première manche et il a lancé le bal.

En six parties lors de cette série de championnat, Seager a cogné cinq longues balles, ce qui constitue un record à ce chapitre dans la Nationale, et il a produit 11 points.

Le frappeur suivant, Justin Turner, a imité son coéquipier en claquant lui aussi un circuit en solo. Trois frappeurs plus tard, Cody Bellinger a réussi un simple dans la droite pour produire le dernier point des Dodgers.

Faisant face à l'élimination pour une deuxième journée consécutive, les Dodgers ont tenu le coup pour créer l'égalité 3-3 dans cette série de championnat de la Nationale. Le duel ultime aura lieu dimanche soir.

C'est tout ce dont le partant Walker Buehler a eu besoin pour faire son travail adéquatement. Le droitier de 26 ans a été d'office pendant six manches, permettant seulement sept coups sûrs. Il a également retiré six adversaires sur des prises.

Les releveurs Blake Treinen et Pedro Baez ont tous deux lancé pendant une manche et Kenley Jansen a fermé les livres en neuvième pour obtenir un premier sauvetage dans cette série. Jansen avait retiré trois frappeurs sur des prises, vendredi.

«Ce sont deux énormes sorties. Pas uniquement pour nous, mais aussi pour lui. Tu peux voir la confiance qu'il a au monticule et il attaque les frappeurs, a mentionné Turner à propos de Jansen. C'est le Kenley Jansen que nous connaissons et que nous aimons.»

Les difficultés en début de match du partant des Braves, Max Fried, ne l'ont tout de même pas empêché de le voir lancer jusqu'en septième manche. Fried a accordé trois points, huit coups sûrs et quatre buts sur balles en six manches et deux tiers de travail.

«Nous irons sur le terrain et nous donnerons tout. Ce sera un tout nouveau match», a affirmé le gérant des Braves, Brian Snitker.

La partie n'était vieille que d'un retrait quand Seager a catapulté le deuxième tir qu'il a vu par-dessus la clôture du champ droit. Il s'agissait de sa sixième longue balle depuis le début des séries.

Turner ne s'est pas éternisé plus longtemps lors de sa première présence au marbre. Fried a tenté de le surprendre avec une balle tombante, mais celle-ci est restée au-dessus du marbre et Turner a frappé un long circuit au centre.

Les Dodgers ont gardé le pied sur l'accélérateur en première manche et ils ont ajouté un troisième point. Max Muncy a soutiré un but sur balles et il s'est rendu au troisième coussin à la suite d'un simple de Will Smith. Bellinger a porté le pointage à 3-0 grâce à un solide simple.

Après avoir gaspillé une belle occasion en deuxième manche, alors que les coussins étaient tous occupés, les Braves ont dû attendre à la septième manche avant de s'inscrire au tableau indicateur.

Nick Markakis a cogné un triple aux dépens de Treinen et il a touché le marbre quand Ronald Acuna Fils a claqué un double. La menace s'est toutefois stoppée ainsi, alors que Freddie Freeman a été retiré au bâton et Marcell Ozuna a mis fin à la septième manche après avoir frappé une chandelle.