Il reviendra à Mark Recchi de relancer l'avantage numérique des Devils.
Il reviendra à Mark Recchi de relancer l'avantage numérique des Devils.

Les Devils ajoutent Mark Recchi à leur personnel d'entraîneurs

Stephen Whyno
Associated Press
Mark Recchi a joué et soulevé la coupe Stanley avec Mario Lemieux, Jaromir Jagr, Patrice Bergeron et Zdeno Chara, en plus de diriger Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Alors il sait comment faire pour gagner avec des joueurs vedettes.

Cela pourrait prendre un certain temps avant qu'il n'aide les Devils du New Jersey à en faire autant, mais il est prêt à relever le défi. Recchi a rejoint mercredi le personnel d'entraîneurs chargé d'épauler l'entraîneur-chef Lindy Ruff.

Recchi est plutôt excité par la formation de jeunes talents des Devils et il compte bien aider l'équipe à redevenir une aspirante.

Il reviendra à Recchi de relancer l'avantage numérique des Devils, 21e du circuit Bettman la saison dernière, en plus d'aider à la progression des premiers choix Nico Hischier et Jack Hugues, ainsi que les autres espoirs des Devils qui ont peu d'expérience chez les professionnels.

Après trois saisons comme adjoint avec les Penguins de Pittsburgh, il estime avoir la bonne approche avec les jeunes joueurs.

«Aujourd'hui, la communication est plus importante que jamais. Ces jeunes (joueurs) veulent comprendre, ils veulent discuter avec vous, ils veulent comprendre comment progresser», a fait remarquer Recchi lors d'une conférence téléphonique.

«Je pense que c'est la chose importante que je serai capable d'apporter et j'espère que j'y arriverai. Je veux aider ces jeunes joueurs et les Devils du New Jersey, tous les joueurs, à bâtir quelque chose de spécial ici.»

Recchi a remporté la coupe Stanley trois fois pendant sa carrière de 22 saisons dans la LNH et deux fois de plus comme membre du personnel des Penguins.

Les Penguins ont décidé de ne pas renouveler les contrats de leurs entraîneurs adjoints à la suite de leur élimination par le Canadien de Montréal en qualifications pour les présentes séries éliminatoires.

Le cas de Nasreddine

Par ailleurs, on ne sait trop encore ce qu'il adviendra d'Alain Nasreddine, qui était passé du rôle d'instructeur-adjoint à celui d'entraîneur-chef par intérim avec les Devils la saison dernière.

Le directeur général Tom Fitzgerald, à qui on a enlevé l'étiquette intérimaire après qu'il eut pris la relève de Ray Shero, avait fait savoir plus tôt cet été que Nasreddine était toujours sous contrat et que c'était à Ruff de déterminer son rôle au sein du personnel d'entraîneurs.

Nasreddine, qui a joué avec Recchi à Pittsburgh, est un ancien défenseur et il pourrait rester avec les Devils pour s'occuper des défenseurs de l'équipe. Recchi, qui a passé une saison avec Fitzgerald avec les Penguins, apporte des éléments différents.

«Son travail au niveau de l'avantage numérique et la gestion du personnel à Pittsburgh sont des qualités qui vont profiter à notre groupe dans le futur», a déclaré Fitzgerald.

«Le leadership de Mark, ses talents au niveau de la communication, sa patience et sa présence seront essentiels pour la croissance de notre jeune noyau.»