La dette des Coyotes de l'Arizona est estimée à 250M $US.

Les Coyotes à la recherche d’investisseurs

Le propriétaire des Coyotes de l’Arizona Andrew Barroway a indiqué vouloir se départir de 49 % de ses parts dans la franchise de la Ligue nationale de hockey, dont la valeur est estimée à 500M $US, indique Forbes.

La démarche de Borroway, qui est l’unique propriétaire des Coyotes depuis juin 2017, ne surprend pas considérant que les Coyotes cumulent maintenant 250M $US de dettes, incluant un crédit de 100M $US de la Ligue nationale de hockey et deux emprunts de MGG Investment Group, dont l’un de 100M $US.

Estimée à 300M US$ par Forbes en novembre, la valeur actuelle de la franchise des Coyotes (500M $US) comprend également le capital nécessaire pour éponger les pertes courantes et les pertes d’opération à venir.

En 2017, la Ligue nationale de hockey avait également accordé une franchise à Las Vegas pour 500M $US, puis établi le nouveau coût d’expansion à 650M $US. Les Golden Knights possèdent toutefois une bonne entente pour leur amphithéâtre, en plus d’avoir bien repêché et atteint la finale de la Coupe Stanley.

Les Coyotes, eux, ne peuvent pas en dire autant, étant aux prises avec des problèmes d’aréna depuis des années, en plus d’avoir terminé avant-dernier en terme d’assistances en 2017-18.

À l’instar des Hurricanes de la Caroline, vendu pour 420M $US en janvier, leur valeur réelle pourrait donc se situer en-deça de la valeur plancher de 500M $US fixée par la LNH.

Des sources ont affirmé à Forbes que l’arrivée de nouveaux investisseurs pourrait en outre représenter un pas vers le contrôle de la franchise, qui a perdu 45M $US au cours des cinq dernières années. De quoi relancer les rumeurs de vente et de relocalisation…